Facebook simplifie ses réglages mais étend le ciblage publicitaire

WEB Après avoir expérimenté aux Etats-Unis...

P.B.
— 
Facebook a lancé une section «basique» pour les réglages sur la vie privée.
Facebook a lancé une section «basique» pour les réglages sur la vie privée. — FACEBOOK

Plus besoin d'avoir bac+8 pour comprendre les réglages vie privée de Facebook. Jeudi, le réseau a lancé un module «privacy basics» (qui est disponible en français si c'est la langue par défaut de votre profil). Il guide pas à pas les débutants qui partagent leurs publications avec la Terre entière sans le savoir.

La section qui est absente, en revanche, c'est celle sur «ce que Facebook sait de moi». Pour cela, il faut aller voir du côté de la charte d'utilisation. La version courte: Facebook enregistre chaque action de l'utilisateur et de ses amis, sur le réseau mais aussi partout sur Internet ou dans une app où il y a l'option «se connecter avec Facebook».

L'historique de navigation pour mieux cibler les pubs

Jeudi, Mark Zuckerberg a d'ailleurs annoncé que le ciblage publicitaire basé sur l'historique de navigation (sur des sites partageant des données avec Facebook), qui était déjà testé aux Etats-Unis, était étendu à plusieurs pays dont la France.

Maigre consolation pour l'internaute, il peut cliquer, en haut à droite d'une réclame, sur «pourquoi je vois cette pub», et indiquer à Facebook qu'elle n'est pas pertinente. L'idée n'est pas de voir moins de publicité mais qu'elle soit plus pertinente la fois suivante.