Rachat des écouteurs Beats par Apple: Bruxelles donne son feu vert

HIGH-TECH Pour trois milliards de dollars…

A.G.

— 

Le logo du géant américain de l'informatique Apple
Le logo du géant américain de l'informatique Apple — Yasuyoshi Chiba AFP

La Commission européenne a donné son feu vert ce  lundi au rachat par Apple du fabricant d'écouteurs stéréo Beats, une opération à trois milliards de dollars qui, selon elle, ne pose pas de problème de concurrence.

Services de musique en ligne

Beats et Apple vendent tous deux des écouteurs stéréo, mais leur part de marché combinée est faible, a estimé l'exécutif européen, gardien de la concurrence en Europe. Qui plus est, un grand nombre d'entreprises concurrentes sont présentes sur ce marché, comme Bose, Sennheiser et Sony.

La Commission s'est également penchée sur les services de musique en ligne proposés par les deux entreprises (iTunes pour Apple et Beats Music, présent uniquement en Australie et depuis janvier, aux Etats-Unis). Elle en a conclu que cela ne poserait pas de problème, vu la présence d'entreprises concurrentes en Europe, comme le suédois Spotify et le français Deezer.

Acquisition la plus importante de l’histoire d’Apple

La marque à la pomme avait annoncé fin mai l'acquisition du fabricant californien des écouteurs branchés du rappeur Dr Dre, la plus importante de son histoire.

Apple va débourser au total 3 milliards de dollars pour Beats Electronics, dont les écouteurs ont été popularisés par de nombreux sportifs et des stars de la musique comme Lady Gaga et Nicki Minaj, ainsi que pour son nouveau service de musique en ligne par abonnement.