Microsoft travaille sur un service de traduction instantané pour Skype

HIGH-TECH Avec Skype Translator, la firme veut reprendre le dessus sur Google et Apple…

A.G.
— 
Une utilisatrice de Skype discute avec sa famille à l'étranger, via Skype, le 27 août 2013 à Stockholm, en Suède.
Une utilisatrice de Skype discute avec sa famille à l'étranger, via Skype, le 27 août 2013 à Stockholm, en Suède. — JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Adieu la barrière du langage? Microsoft veut permettre aux internautes du monde entier de communiquer entre eux via Skype, qu’il a racheté en 2011. Et ce, même s’ils ne parlent pas la même langue. La firme de Redmond travaille à un service de traduction instantanée pour son logiciel de visio-conférence, qui compte plus de 300 millions d’utilisateurs actifs chaque mois.

«Cela vous permettra de communiquer avec tout le monde sans barrière de langage», pour Satya Nadella, directeur général de Microsoft depuis le mois de février. Cette technologie a demandé plusieurs années de travail aux chercheurs de la firme, explique l'entreprise sur son blog officiel.

Le service a été présenté pour la première fois aux Etats-Unis cette semaine. Pour la démonstration, un responsable anglophone de Microsoft a discuté avec une collègue allemande via Skype:

Si la technologie est prometteuse, les réactions à la démo de Microsoft ont été mitigées. Une personne du public a par exemple estimé que la traduction fonctionnait bien pour des conversations informelles mais pas pour des débats d’affaires. La voix de l'ordinateur, qui se transforme en interprète, est aussi très lente. 

Skype Translator doit sortir en test (beta) avant la fin de l’année sous forme d’application pour Windows 8.