ISKN, la start-up Grenobloise qui va numériser vos dessins

HIGH-TECH- L’iSketchnote sera commercialisé à la rentrée 2014…

À Grenoble, Souhir Bousbih

— 

 L' iSketchnote sera vendu entre 179 et 199 euros.
 L' iSketchnote sera vendu entre 179 et 199 euros. — ISKN

 Les fondateurs de la start-up ISKN ont un point commun avec les Daft Punk. Comme eux, ils ont tapé dans l’œil des américains et cartonnent outre-Atlantique avec l’ « iSketchnote», une couverture numérique pour iPad révolutionnaire qui permet de numériser en temps réel notes et croquis: «On travaille sur le projet depuis 2010 mais on avait besoin de fonds pour le finaliser. Nous avons donc lancé, en septembre 2013, un appel à souscription sur la plateforme américaine de crowfunding  Kickstarter. Un mois plus tard, nous avions reçu 346 000 dollars! C’est dix fois plus que ce qu’on attendait», se réjouit Jean-Luc Vajello, co-fondateur de la start-up. Un véritable plébiscite que les Frenchies, originaires de Grenoble, ont bien l’intention de faire fructifier.

Une déclinaison sur Android et Window 8

L’histoire de l’iSketchnote a démarré il y a trois ans, dans les laboratoires du CEA-Leti à Grenoble: « Timothée Jobert, un des fondateurs d’ISKN, est un sociologue spécialisé dans les expériences utilisateurs. C’est lui qui a eu l’idée d’embarquer la technologie sur une surface qui détecte les mouvements de l’objet qui se déplace au-dessus» précise Jean-Luc Vajello. En l’occurrence ici, un stylo équipé d’un aimant: «Il suffit de poser son bloc-notes sur l’IsKetchnote. Tout ce que vous  écrirez ou dessinerez dessus sera numérisé dans votre tablette, via une communication Bluetooth» poursuit-il. Même si le produit ne sera commercialisé qu’à la rentrée 2014, 2500 personnes ont déjà réservé leur ardoise sur le site www.isketchnote.com. Et ce n’est qu’un début: «D’ici 2015, l’iSktechnote sera certainement décliné sur Androïd et Windows 8. Nous envisageons aussi de l’adapter sur des formats A5 et A0 pour les professionnels» indique Jean-Luc Vajello. 

Mots-clés :

Aucun mot-clé.