Sans titre 1058245

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Voilà une idée cadeau originale ! Faites-lui tourner la tête, mettez-le sans dessus-dessous ! C’est officiel, le CNES (l’agence spatiale française) a annoncé ce matin l’ouverture au public de vols en apesanteur à partir du premier trimestre 2013. Par contre, même si c’est beaucoup moins cher qu’un vol suborbital à la Virgin Galactic, ce n’est pas donné non plus…

Pour la somme de 5980€, vous embarquerez à bord d’un avion Airbus A300 modifié et aménagé pour donner de l’espace de se remuer à 40 passagers. A bord de l’A300 ZERO-G (pour zéro gravité), vous effectuerez un vol d’une durée de 2h30 environ. Ce vol comprendra 15 paraboles qui totaliseront 5 minutes d’apesanteur cumulée. Pas mal !

Pour bien comprendre comment fonctionne un vol en avion ZERO-G, regardez la vidéo. Vous verrez Jean-François Clervoy, (astronaute de l’ESA et président de Novespace, la société filiale du CNES et propriétaire de l’avion), expliquer la procédure pour les vols paraboliques. Il répond à des questions sur les conditions physiques requises pour effectuer un vol parabolique et nous donne même son astuce pour ne pas vomir sur son voisin.

Bref, si, comme moi, vous rêvez chaque nuit que vous êtes une coccinelle toute légère qui volette doucement dans les airs et se pose au plafond d’un laboratoire avant de mordre le cou d’un jeune étudiant en journalisme, ce vol parabolique peut être enfin l’aboutissement d’un rêve… ou d’un cauchemar. [AirZeroG]

Photo : AirZeroG