«Skylanders Giants», géant pour les petits?

JEU VIDEO Pour les enfants, Activision a lancé «Skylanders Giants», jeu vidéo qui se vend avec des jouets. Lucas, 11 ans, l’a essayé...

Joël Métreau

— 

"Skylanders Giants", un jeu vidéo pour les enfants avec des figurines
"Skylanders Giants", un jeu vidéo pour les enfants avec des figurines — activision / Toys for bob

Après avoir mis le jeu vidéo «Skylanders Giant» entre les mains de Lucas, 11 ans, on se fait résumer l’histoire: «Au début, il y a les Arkeyans, une race de robots, ils ont pris le monde de Skylander et ça a donné naissance à une nouvelle forme de héros. Et on arrive sur une île avec des marmottes qui sont opprimées par un Conquérator arkeyan. Car Kaos, rejeté du monde des humains veut contrôler l'armée robotisée et Conquérator lui a prêté allégeance. » Tout le monde a suivi?

Du socle jusqu’à l’écran

Aux antipodes de son autre rouleau-compresseur, le jeu de tir militaire «Call of Duty : Black Ops 2», l’éditeur Activision a lancé pour les enfants «Skylanders Giants», un jeu vidéo de plates-formes avec des jouets -des figurines. Lucas en dispose une sur un socle en plastique se branche à la console (Xbox 360, Wii ou PS3). «Et elles s’incarnent dans le jeu.» Donc, le personnage apparaît à l’écran. «On peut même en mettre deux pour jouer à deux, c'est beaucoup mieux car quand il y a beaucoup d'ennemis, on peut mieux se défendre, chacun sa spécialité, Crusher a un gros marteau et le gobelin peut tirer des flèches enflammées, pour le couvrir.» C’est compliqué le combat? «Nan, t’as pas beaucoup de choses à faire, pas besoin d'appuyer plusieurs fois sur X ou sur A.»

«De bonnes poses»

 Lucas a tôt fait de manifester un faible pour «Crusher», le golem de pierre dont les pointes cristallines s’allument – pour de vrai-, et pour «Eruptor», «une sorte de boule de lave, qui a des bras et qui balance des boules de feu.» Lui possédait déjà «des figurines de Warhammer 40000 space marine», mais celles en plastique de « Skylanders» sont «très bien sculptées. Elles ont de bonnes poses. On les voit en train de faire une action, en train de courir ou de tirer avec une arme ».

Deux millions de figurines

«Et après, on les fait monter de niveau en niveau», poursuit Lucas. «Et des fois il faut changer d'élément pour rentrer dans certaines zones bonus.» Parce qu’il existe huit classes élémentaires de personnages   «Donc quand tu as le symbole de la nature devant et que toi t’es du feu, il y a une haie devant la zone. A ce moment, faut changer de figurine». Problème: le boitier de démarrage n’en contient que trois. Les autres figurines se vendent séparément, entre 10 et 18 €.  Pour la version précédente, des parents ont dû se ruiner: Les figurines du jeu créé par le studio américain Toys for Bob, s’étaient vendues à deux millions d’exemplaires en France.

Alors il te plaît le jeu, Lucas ? «Oui, il est bien, mais dans certaines parties, il y a des endroits où on n’arrive pas à s'en sortir, parce qu'on peut pas faire tourner la vue pour voir ce qu'il se passe. Et puis ils auraient pu rajouter une mini-carte.» Non, mais c’est vrai quoi.