iPad mini d'Apple: «Le format idéal» mais «pas le juste prix»

REVUE DE WEB La tablette compacte d'Apple séduit les critiques mais son prix, à partir de 339 euros, est jugé trop élevé face à la concurrence...

P.B.

— 

L'iPad mini, présenté le 23 octobre 2012, propose un écran de 7,9 pouces et pèse 308 grammes, soit deux fois moins que son grand frère.
L'iPad mini, présenté le 23 octobre 2012, propose un écran de 7,9 pouces et pèse 308 grammes, soit deux fois moins que son grand frère. — R.GALBRAITH/REUTERS

L'iPad mini est –presque– là. Officiellement disponible vendredi, la tablette petit format d'Apple a déjà été livrée chez certains qui l'avaient pré-commandée. L'expérience est-elle au niveau de celle proposée par l'iPad? Que vaut la tablette face au Nexus 7 ? Le verdict des sites spécialisés est plutôt positif.

7,9 pouces, un format «idéal»

Steve Jobs estimait que personne ne voudrait d'un petit format. Il se trompait. «Je ne pensais pas que j'utiliserais une tablette compact dans ma vie de tous les jours. J'avais tort», écrit Jim Dalrymple sur The Loop. Le format est «idéal», selon David Pogue. Le critique du New York Times rappelle que l'iPad mini est la tablette la plus légère et la plus fine du marché avec ses 310 grammes et ses 7,2 millimètres d'épaisseur. «C'est parfait pour la tenir d'une main en la manipulant de l'autre», conclut-il. Si utiliser le clavier au format paysage est «plus compliqué» que sur l'iPad, «on tape facilement avec deux pouces en orientation portrait, comme sur un gros smartphone», note Time. «La meilleure tablette est celle qu'on a toujours avec soi», selon Engadget, pour qui l'iPad de 9,7 pouces «n'est pas toujours transportable et reste parfois à la maison».

 

L'écran et le processeur critiqués

Le blogueur pro-Apple John Gruber donne la parole à sa femme, qui «adore la taille» mais trouve l'écran «horrible». Comprendre face à la haute-résolution de l'écran retina de l'iPad. A 1024x768 pixels, l'iPad mini fait moins bien que le standard de ses concurrents Android (1280x800). Pas gênant pour la vidéo ou les images mais le texte «n'est pas aussi net que sur le grand l'iPad», estime David Pogue. La puissance brute d'un processeur hérité de l'iPad 2 est pointée du doigt par Cnet mais iOS est suffisamment optimisé pour que les ralentissements soient absents, relève Engadget. Avec une autonomie comprise entre 10h et 12h45 selon les usages, l'iPad mini fait mieux que le Galaxy Tab 7,7, champion actuel.

 

Apple intouchable sur les apps

A la fois sur la quantité (275.000 apps optimisées pour les tablettes) que sur la qualité. «Seule l'iPad propose pour l'instant des apps aussi créatives que Shakespeare Sonnets», tranche le Daily Telegraph.

 

Un prix élevé pour une tablette compact

Presque tous les testeurs s’enthousiasment sur le design et la finition métallique. «On a l'impression que le Nexus 7 est un jouet en plastique à côté», tranche The Verge. Mais l'iPad Mini se paie au prix fort, à partir de 339 euros contre 199 euros pour le modèle équivalent (16 Go) du Nexus. Pour Cnet, 339 euros, vu la résolution de l'écran, n'est «pas le juste prix». Mais «pour ceux qui veulent avoir accès à l'écosystème iOS, l'iPad mini est la tablette Apple la plus abordable», face aux 399 euros de l'iPad 2 et aux 499 euros de l'iPad de 4e génération, rappelle Engadget. Faut-il craquer? «Pas sûr», répond Forbes, surtout si Apple décide d'upgrader l'iPad Mini avec un écran retina et un processeur dernière génération au printemps.