Des idées pour Noël: Triche, chatons explosifs… Quatre jeux de société immoraux à offrir

SÉLECTION Amateurs de coups bas et de mauvais goût, réjouissez-vous. « 20 Minutes » vous propose une sélection de jeux de société pas très à cheval sur les principes.

PB

— 

Illustration cornes du diable
Illustration cornes du diable — Stephen Meddle / Rex Fe/REX/SIPA

Tous ces jeux dans lesquels il faut sauver le monde avec l’œil sur les règles et le petit doigt sur la couture du pantalon, ça vous agace. Vous, votre truc, c’est le dé qu’on relance parce qu’il a soi-disant mal roulé, l’as de pique dans la manche et le plaisir de détruire (ou de choquer).

Cela tombe bien, les concepteurs de jeux de société ont pensé aux joueurs comme vous en créant des jeux pas comme il faut. En voici quelques-uns.

Monopoly édition Tricheurs, de Hasbro : le classique revisité

Monopoly édition Tricheurs
Monopoly édition Tricheurs - Hasbro

Eh bien bravo, Hasbro. Franchement… Faire croire aux jeunes joueurs que dans le capitalisme sauvage, parfois, on triche. Et que tout va bien tant qu’on ne se fait pas pincer. Mais quelle image faussée de l’économie les générations futures vont-elles avoir ? Bref ! Cette édition du célèbre Monopoly incite à la triche : un petit billet oublié, ou piqué à la banque, une petite évasion de prison discrète, etc. Elle comprend aussi 15 cartes qui vous donnent carrément une mission frauduleuse à réaliser et une récompense si vous y arrivez.

Prix : 21,80 euros.

Mito, de Gigamic : le tricheur

Mito
Mito - Gigamic

Hop-la, une petite carte en trop qui glisse sur les genoux, ni vu ni connu. De la triche ? Non, la base de ce jeu qui offre à ses participants (à partir de 7 ans) un « permis de tricher ». Le principe de Mito, c’est de se défausser de ses cartes le plus vite possible, sans trop s’embarrasser avec la bienséance. Reste une question : si tricher est autorisé par la règle, est-ce que c’est de la triche ?

Prix : 10,90 euros.

Blanc Manger Coco : le plus trash

Blanc Manger Coco
Blanc Manger Coco - Blackrock

Le principe de ce jeu, énorme succès depuis sa sortie fin 2014 : chaque joueur possède des cartes avec des morceaux de phrases qu’il pose pour compléter une phrase à trous posée au centre. Le but, c’est d’être le plus drôle, le plus trash et, on peut le dire, le plus sale possible. Allez, le plus parlant, c’est un exemple. Et encore, un vraiment pas méchant : « Vendre son doudou sur Leboncoin »/« Un cactus dans le salon »/« Economiser sur les vaccins », ça ne fait pas de toi un mauvais parent.

Prix : 27 euros.

Exploding Kittens : le plus félin

Exploding Kittens
Exploding Kittens - Exploding Kittens

Arrêtons de nous voiler la face : les gens sont méchants. Sinon, comment expliquer que ce jeu de cartes, dont le principe est de faire exploser des chatons, détienne le record du nombre de contributeurs sur la plateforme de financement participatif Kickstarter ? 219 382 personnes avaient mis au pot, rassemblant un total de presque 9 millions de dollars. Sinon, le principe du jeu, c’est tout simplement la roulette russe. A noter qu’il existe une version NSFW (Not safe for work - A ne pas consulter au travail), avec des visuels pas beaux à voir. Pauvres chatons.

Prix : 24 euros.

Envie de compléter cette sélection ? De donner votre avis ? Envoyez-nous un mail à testproduit@20minutes.fr

AU FAIT…

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un produit via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante :

1. Les journalistes de la rubrique « Guide d’achat » choisissent leurs sujets, réalisent leurs articles et leur sélection de produits en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !