20 Minutes : Actualités et infos en direct
AutoTesla, mauvaise élève de la sécurité selon le contrôle technique allemand

Tesla, mauvaise élève de la sécurité selon le contrôle technique allemand

AutoQui dit fin d’année dit publication de statistiques, et celles du TÜV Sud, le très réputé contrôle technique allemand, pointe les résultats médiocres des modèles Tesla
Tesla Model 3, bonnet d'âne au contrôle technique allemand
Tesla Model 3, bonnet d'âne au contrôle technique allemand - Tesla / Tesla
Stéphane Lémeret

Stéphane Lémeret

Désormais courante sur le marché de l’occasion après quatre ans de présence en Europe, la Tesla Model 3 doit de plus en plus souvent passer par la case contrôle technique, que ce soit pour un bilan régulier ou en vue de la vente. Dans son rapport de l’année, qui analyse plus de dix millions de véhicule, le très rigoureux TÜV indique que parmi les voitures testées à l’âge de 3 ans, la pire de toutes (sur 111) est la Tesla Model 3. Près de 15% des voitures sont recalées au contrôle technique, contre une moyenne de 5,7%.

Danger pour la sécurité

En cause, principalement, une usure prématurée des suspensions (problème connu de cette lourde voiture à batteries, qui a déjà fait l’objet de campagnes de rappel), mais aussi les plaquettes de freins. De par la présence d’un freinage régénératif assez efficace dans la Tesla, les vraies plaquettes de freins ne sont pas assez souvent sollicitées, et se couvrent donc de corrosion. Du coup, elles sont sensiblement moins efficaces quand on a besoin d’elles. Les constats du TÜV en soulèvent un autre : Tesla ne fait aucune recommandation quant aux intervalles d’entretiens, contrairement aux constructeurs « traditionnels », même pour les modèles électriques. Rappelons en effet que si le moteur électrique est pratiquement « sans entretien », une VE partage bien d’autres choses avec une voitures classique, choses qui méritent au minimum un contrôle visuel par un pro. A bon entendeur…

Sujets liés