Apple Car : Plus de 200 brevets liés à l'automobile déposés, bientôt une voiture estampillée Apple ?

VOITURE AUTONOME L’Apple Car devrait sortir en 2025 d’après les dernières prévisions

20 Minutes avec agence
— 
Le logo de la marque Apple.
Le logo de la marque Apple. — Richard Vogel/AP/SIPA

La rumeur concernant la construction d’une Apple Car enfle, le constructeur ayant déposé des centaines de brevets liés au domaine de l’automobile​. Le média japonais Nikkei Asia a publié une longue enquête ce lundi, menée conjointement avec un cabinet d’analyse. Tous deux ont compilé les registres des organismes de propriété intellectuelle depuis 2000 et se sont rendu compte qu’Apple a déposé 248 brevets concernant la conduite.

Apple ne souhaiterait pas créer un logiciel embarqué, mais bel et bien une voiture connectée accessible à tous les consommateurs. Depuis 2021, les demandes de dépôts de brevets auraient augmenté, signe que la firme à la pomme affiche une activité très forte dans ce domaine. Selon Akira Yamauchi, PDG de Intellectual Property Landscape, Apple travaille à créer une voiture connectée qui proposerait de la réalité virtuelle. Tout comme un casque de VR ou des lunettes de réalité augmentée, il serait possible d’y assister à des visioconférences plus vraies que nature.

Une voiture 100 % connectée

The Information a récemment dévoilé un rapport détaillé sur la conception de l’Apple Car. On y apprend qu’il s’agira d’une voiture 100 % autonome, qui ne nécessitera aucune intervention de la part d’un conducteur. Un projet de volant et de pédales de frein avait d’abord été élaboré, avant d’être finalement abandonné. Toutefois, selon le média, Tim Cook, le directeur général de la firme, ne serait pas entièrement convaincu par le projet pharaonique de l’Apple Car.

Cette dernière devrait être annoncée pour 2025, une date qui se rapproche à grands pas. Le groupe à la pomme ne possédant aucune expérience dans le domaine de l’automobile, le défi s’avère de taille. D’autant qu’Apple souhaite développer ses propres puces électroniques au sein du véhicule, similaires à celles utilisées pour les derniers MacBook et iPad. Ainsi, la firme resterait la plus indépendante possible.