Chine : Des taxis sans chauffeur circulent désormais à Pékin

FUTURISTE En circulation depuis le 28 avril, les taxis ne peuvent pas parcourir plus de 60 km

20 Minutes avec agence
— 
Les taxis sont à réserver via des applications depuis le 28 avril 2022. Illustration
Les taxis sont à réserver via des applications depuis le 28 avril 2022. Illustration — GOH CHAI HIN AFP

Emprunter un taxi autonome et donc sans aucun chauffeur, c’est désormais possible à Pékin. La société chinoise Baidu (BUDU) et la startup Pony.ai ont obtenu les premiers permis pour proposer un service de transport par robotaxi jeudi 28 avril, rapporte CNN.

Un opérateur sur le siège passager

Les premiers véhicules autonomes ont été mis en circulation le jour même. Les habitants doivent réserver ces taxis d’un nouveau genre via des applications. Durant la phase de test, ils peuvent les expérimenter gratuitement.

Les clients ne sont pas seuls dans le véhicule malgré l’absence de chauffeur. En effet, un opérateur prend systématiquement place sur le siège passager afin de s’assurer du bon fonctionnement dans l’engin. Il peut également prendre les commandes en cas d’urgence.

Bientôt de nouveaux véhicules

Pour le moment, l’entreprise Baidu met à disposition seulement dix voitures pour la phase de test. Dans les prochains mois, 30 véhicules supplémentaires devraient être déployés. Ces robotaxis ne peuvent actuellement circuler que dans un rayon de 60 km.

Ce n’est pas une première pour la Chine. En 2020, une autre startup chinoise avait déployé des robotaxis sans conducteur sur les routes de Shenzhen. Seuls les habitants sélectionnés pouvaient en profiter.