Embouteillages : Dans quelles villes françaises les automobilistes ont-ils roulé le moins vite en 2021 ?

CIRCULATION A Nice, on a roulé à 37,3 km/h en moyenne en 2021, contre 37,7 km/h à Marseille et 39,3 km/h à Paris

20 Minutes avec agence
— 
La capitale (ici son périphérique) est la troisième ville la plus concernée par les bouchon en France.
La capitale (ici son périphérique) est la troisième ville la plus concernée par les bouchon en France. — A. GELEBART / 20 MINUTES

La crise du Covid-19 a eu un effet bénéfique pour les  automobilistes : une baisse du trafic routier, et donc des bouchons. Mais, en 2021, le volume de voitures sur les routes est reparti à la hausse, et avec lui les  embouteillages, rapporte BFMTV.

Selon un classement établi par TomTom, Nice a été la ville la plus « lente » l’an dernier, les conducteurs roulant en moyenne à 37,3 km/h, contre 38,5 km/h en 2020. Sur la deuxième marche se trouve Marseille (37,7 km/h), suivie de  Paris, où l’on a roulé en moyenne à 39,3 km/h en 2021, contre 40,7 km/h l’année précédente. Au total, les Franciliens ont passé six jours dans les bouchons en 2021.

L’essor du télétravail a limité les bouchons

Le top 10 est complété par Toulon (41,1 km/h), Lyon (43,3 km/h), Bordeaux (43,6 km/h), Grenoble (45,4 km/h), Lille (47 km/h), Toulouse (50,4 km/h) et Nantes (50,6 km/h). Nice a parallèlement vu son indice de trafic augmenter. Représenté par le taux de congestion de la ville, il a atteint 28 en 2021, contre 25 en 2020, une année jugée exceptionnelle en raison des restrictions sanitaires.

TomTom note dans son étude l’effet du télétravail et l’essor des livraisons, qui permettent de lisser davantage les déplacements sur la journée et de limiter l’impact sur les embouteillages. Mais l’entreprise redoute pour l’avenir des pointes de trafic « supérieures à celles de 2019 », une fois que  la vague Omicron sera passée, précise Capital.