Cette startup pourrait changer la conception des futures voitures électriques

AUTO Fondé à Londres, Page-Roberts vient de présenter un concept de voiture électrique dont les batteries sont placées verticalement, une idée novatrice qui apporte son lot d’avantages.

Stéphane Lémeret
— 
Page-Roberts
Page-Roberts — DR

Jusqu’à présent, toutes les batteries des véhicules électriques sont placées horizontalement dans le plancher. Cependant, la jeune société britannique Page-Roberts vient de breveter un concept de batteries verticales placée au centre de la voiture, de façon transversale. Selon la startup, les avantages sont nombreux : outre le fait qu’il est désormais possible d’améliorer l’aérodynamisme des voitures puisqu’il est possible d’abaisser le toit, cette architecture permet de centrer les masses et d’intégrer les batteries comme éléments structurels. Page-Roberts avance également que les vertus de sa création permettront aux voitures de consommer moins et surtout limiteront les coûts de production de l’ordre de 30%, un facteur qui permettrait une démocratisation de l’automobile électrique. Cependant, il y a tout de même quelques inconvénients : les batteries centrales prennent de la place et créent une séparation entre les places avant et arrière, ce qui met à mal la modularité des voitures. Leur puissance et donc par conséquent leur taille est également un frein. En attendant une éventuelle concrétisation, cette idée mérite en tout cas que les constructeurs s’y intéressent.