Essai Skoda Enyaq iV: Une autre dimension pour le constructeur tchèque

Auto Jusqu'à présent, Skoda et la voiture électrique, c'était juste une histoire de petite citadine plutôt méconnue. Avec l'Enyaq, la branche tchèque du géant VW se lance dans le bain des autos électriques de premier plan.

Stéphane Lémeret pour 20minutes
— 
Skoda Enyaq iV
Skoda Enyaq iV — DR

Ce nouveau modèle dans le catalogue Skoda repose évidemment sur la plateforme commune MEB du groupe VW. Le SUV comptera, à terme, une gamme diversifiée : 5 niveaux de puissance (150 à 306 ch), 4x2 ou 4x4, et 3 capacités de batteries, 55, 62 ou 82 kWh en fonction de l’autonomie désirée, pouvant atteindre jusqu’à 520 km!

Skoda Enyaq iV
Skoda Enyaq iV - DR

Si, de profil, vous trouvez un petit air de Volkswagen ID.4, rien de plus normal, ce sont deux cousines qui partagent bon nombre de leurs éléments. Il nous semble que la Skoda est un peu plus classique, mais a en même temps une sacrée gueule. Chacun jugera. À l'intérieur, le dessin du meuble de bord étonne également. Dicté par la motorisation électrique et la chasse aux kilos superflus qu’elle induit, son design est plus aérien, la plupart de commandes physiques ayant disparu au profit de l’écran tactile.

Skoda Enyaq iV
Skoda Enyaq iV - DR

À ce niveau, le conducteur bénéficie d'un "virtual cockpit" de 5,3 pouces (peu personnalisable) et d'un grand écran central de 13 pouces. Joli, mais parfois au détriment de l’ergonomie. Fidèle aux habitudes de la marque, le nouveau modèle offre beaucoup d’espace à bord. Cinq adultes peuvent prendre place confortablement, même les grands gabarits apprécieront l'espace aux genoux à l'arrière. Et puis côté coffre, avec 585 litres pour les bagages, cet Enyaq prouve qu'il est taillé pour les déplacements en famille. Enfin, tradition tchèque oblige, les astuces pratiques pullulent, comme le grattoir caché dans le hayon, le grand bac de rangements pour les câbles de recharge ou... le parapluie dans la tranche de la portière du conducteur!

Skoda Enyaq iV
Skoda Enyaq iV - DR

Options mesquines

Notre essai s'est déroulé à bord de la version haut de gamme "80". En réalité, la batterie affiche une capacité brute de 82 kWh, mais seulement 77 en net. Soit… Dès les premiers mètres, nous apprécions le silence de fonctionnement digne d'une électrique, évidemment. Ensuite, même si les accélérations départ arrêté sont franches, le poids de l'engin (autour des 2 tonnes!) n'incite pas à la conduite sportive. D'ailleurs, l'idée ici est de prolonger l'autonomie. Donc, au menu: conduite coulée, et régénération à la décélération et au freinage.

Skoda Enyaq iV
Skoda Enyaq iV - DR

Ainsi, lors de notre essai, nous avons noté la possibilité d'effectuer jusqu'à 300 km d'autoroute et au-moins 400 en parcours urbain/extra-urbain. La recharge d'une batterie de cette capacité réclamera une WallBox à la maison si on ne veut pas passer le week-end à charger. Moins de soucis sur les bornes rapides (DC) en 50 kWh, et surtout en 100 kWh et plus. Sauf que là, il faudra passer par un chargeur intégré plus puissant, option facturée 525 €. Autre petite mesquinerie tarifaire : la pompe à chaleur qui permet d'optimiser l'autonomie est facturée 1.200 €. Il n'y a pas de petits profits, même chez Skoda. Et avec ça, la marque s'intègre mieux que jamais au sein de la grande famille VW!

Le Skoda Enyaq iV 50 démarre à 38.050€.

La Skoda Enyaq iV 80 en quelques chiffres

  • Moteur : électrique ; 204 ch ; 310 Nm
  • Transmission : aux roues arrière
  • Boîte : auto 1 rapport
  • L/l/H (mm) : 4.649/1.879/1.616
  • Poids à vide (kg) : 2.090
  • Coffre (l) : 585
  • Batteries (kWh) : 77
  • 0 à 100 km/h (sec.) : 8,6
  • Vitesse maxi (km/h) : 160 km/h
  • Conso mixte (kWh/100km) : 15,2-21,6
  • Autonomie WLTP (km) : 537
  • Prix (€) : 47.770