Tesla : Le logiciel de « pilotage autonome complet » bloqué chez les utilisateurs les moins vigilants

PRUDENCE La version bêta du logiciel de conduite présentée comme « entièrement autonome » par le constructeur a été retirée aux conducteurs qui n’ont pas suffisamment gardé les yeux sur la route

20 Minutes avec agence

— 

Un concessionnaire Tesla dans le Colorado, le 7 juin 2020.
Un concessionnaire Tesla dans le Colorado, le 7 juin 2020. — David Zalubowski/AP/SIPA

Elon Musk a fait savoir ce samedi que Tesla avait bloqué l’accès à la version bêta de son logiciel de conduite autonome à certains utilisateurs. La sanction a été prise « lorsque les conducteurs n’ont pas été suffisamment attentifs », a précisé le milliardaire dans un tweet. La version test du programme « Full self-driving » (FSD, pilotage autonome complet en français) est disponible auprès d’environ 2.000 utilisateurs, a par ailleurs précisé le PDG.

Le nombre de propriétaires de Tesla dont les autorisations ont été révoquées n’a cependant pas été indiqué, note CNN. Le logiciel lancé en octobre 2020 fait partie des dispositifs de pilotage automatique jugés préoccupants par le Bureau National américain de la Sécurité Routière (NTSB). Dans une lettre adressée en février dernier à l’administration en charge des autoroutes, l’organisme s’est inquiété de l’utilisation de ces logiciels sur la voie publique.

« Une obligation limitée de surveillance »

Il a demandé la mise en place de restrictions plus strictes, a rapporté CNBC, qui s’est procuré le courrier. L’entreprise d’Elon Musk y est citée 16 fois. « En mettant le système à disposition, Tesla teste sur des routes ouvertes au public une technologie hautement automatisée avec une obligation limitée de surveillance ou de communication de données », a déploré le responsable du NTSB Robert Sumwalt.

Ce dernier a cependant reconnu que le constructeur américain avait prévenu que le programme ne rendait pas les véhicules autonomes et qu’il nécessitait l’attention du conducteur. Elon Musk avait annoncé le 6 mars dernier sur Twitter que la version 8.2 de son FSD serait disponible pour deux fois plus d’utilisateurs que la précédente. Le dirigeant entend multiplier par dix le nombre de conducteurs équipés avec la sortie de la version 8.3.