La sécurité des voitures neuves aléatoire suivant les régions du monde

Auto L’organisme NCAP, qui contrôle la sécurité des voitures, demande des normes de sécurité minimales pour les pays les plus pauvres de la planète, où les risques de décès en cas de collision sont bien plus importants.

Stéphane Lémeret pour 20minutes

— 

Renault Kwid Lancer le diaporama
Renault Kwid — DR

Déjà épinglée lors de tests au Brésil et en Inde, la Renault Kwid n’a par exemple obtenu que 2 étoiles lors du Safer car for Africa NCAP. Ces mauvais résultats ont été enregistrés alors que Renault a déjà apporté des modifications aux airbags conducteur et passager. En 2018, Maruti, filiale indienne de Suzuki, avait essuyé de nombreuses critiques après les crash tests de sa version locale de la Swift, qui n’avait récolté que 2 étoiles à l’exercice.

Maruti Swift
Maruti Swift - DR

Selon NCAP et son directeur technique Alejandro Furas, les constructeurs utiliseraient des normes différentes selon les marchés dans la construction des voitures, que ce soit au niveau de la qualité des aciers ou de celles des soudures. L’organisme pointe du doigt les disparités de fabrications entre une Renault Kwid prévue pour le marché brésilien et celle pour l’Inde : la première dispose de plus de renforts. Pour NCAP, il est urgent d’imposer des normes de sécurité minimales à l’échelle mondiale dans le but de rendre les voitures plus sûres.