Essai Renault Captur e-Tech: La preuve par 3… litres

Auto Après une première génération auréolée de succès, Renault a lancé un second Captur à l'âme très différente. Et bien sûr, c'est à cette seconde génération qu'il revient d'effectuer l'incontournable transition de l'électrification. De prime abord, le constructeur a bien fait les choses.

Stéphane Lémeret pour 20minutes

— 

Renault Captur E-Tech Lancer le diaporama
Renault Captur E-Tech — DR

Mais parlons d'abord de cette "âme différente". Le design a, à notre avis, infiniment gagné en maturité. Ses10 cm de plus en longueur profitent bien aux passagers arrière et au coffre (536 litres en version classique, 379 pour notre version plug-in). Et puis le niveau technologique est évidemment très à la page, que ce soit du côté des aides à la conduite disponibles ou du côté de l'info-divertissement (tablette verticale flottante du plus bel effet, affichages configurables à volonté, fonctions connectées, etc.).

Renault Captur E-Tech
Renault Captur E-Tech - DR

Mais surtout, le Captur a corrigé ce qui était jadis peut-être son plus gros défaut : sa qualité de finition. Exit les plastiques durs peu flatteurs, l'habitacle dégage désormais autant de sérieux que le laisse espérer le look presque statutaire du véhicule. Bref, ceci est un SUV urbain bien dans son époque.

Renault Captur E-Tech
Renault Captur E-Tech - DR

Bon calcul

Cela étant dit, le sujet du moment est que le Captur reçoit désormais une mécanique hybride rechargeable, composée d'un moteur essence 1.6 litres, d'un moteur électrique et, forcément d'un bon pack de batterie. Tout cela est secondé par une boîte à crabots 4 rapports, pourvue de 15 programmes de fontionnement. Ca semble complexe mais oublions ça très vite car en pratique, on ne sent rien de si spécial, et c'est tant mieux. Il est juste intéressant de savoir que cette technologie issue de la F1 joue un vrai rôle tant en matière d'efficacité énergétique que d'agrément de conduite.

Renault Captur E-Tech
Renault Captur E-Tech - DR

Le système développe une puissance totale de 158 ch, et les batteries de 9,8 kWh autorisent une autonomie théorique (WLTP) de 50 km, voire 65 km en usage urbain. Si vous connaissez un peu le sujet "plug-in", vous pensez peut-être que cette puissance et cette capacité de batteries sont un peu en-dessous de la moyenne. À notre avis, c'est justement le point fort du Captur que de ne pas jouer la surenchère. Car si l'idée d'une hybride rechargeable est d'être économique, à quoi bon le doter d'une puissance fiscalement onéreuse? Et à quoi bon la barder de batteries (onéreuses elles aussi) qui, s'il arrive qu'on doive rouler sans pouvoir les recharger, ajouteront du poids à la voiture, donc de la conso ? En se montrant raisonnable, Renault propose donc un véhicule qui sera (relativement) économique à utiliser et à posséder. Ça en tout cas, c'est pour la théorie…

Renault Captur E-Tech
Renault Captur E-Tech - DR

Confortable, efficace, mais…

Sur la route, la première chose qui frappe est que le système hybride rechargeable de Renault est l'un des plus agréables à l'usage du moment. Ses transitions électricité/essence/mixte sont soit imperceptibles, soit d'une grande douceur, le silence de fonctionnement est presque irréprochable, et tout cela cadre parfaitement avec la réputation de confort un peu bourgeois de Renault. Côté conso aussi, ce système fait de l'excellent travail. Nous n'avons certes atteint qu'un peu moins de 40 km d'autonomie électrique, mais nous trouvons ça déjà pas si mal vu la taille des batteries. Et parce que le fonctionnement hybride (récupération d'énergie, phases de roulage électrique) du système est efficace, mêmes batteries "vides", les autres chiffres sont honorables également : 3,5 l/100 km après 100 km sans recharger les batteries, un peu moins de 5 l/100 km pour la seule partie hybride du trajet (donc hors partie 100% électrique), et quelque 7 l/100 km à vitesse autoroutière. Dans l'absolu, tout cela est donc vraiment très bien et on a envie de dire "mission accomplie" pour le Captur E-Tech. Mais…

Renault Captur E-Tech
Renault Captur E-Tech - DR

Mais il se trouve que nous avons enchainé cet essai avec celui de la Mégane, équipée du même système hybride. Or bien que plus longue, plus spacieuse et même plus lourde, cette dernière fait tout mieux : 48 km d'autonomie électrique, moins de 3 l/100 km de moyenne globale, à peine plus de 6 l/100 km sur autoroute… Nous ne sommes guère enchantés de donner raison à certains "anti-bagnoles", mais c'est un fait : sur le plan environnemental, le SUV est de moins en moins défendable.

Le Renault Captur E-Tech démarre à 34.250€.

Le Renault Captur E-Tech en quelques chiffres

  • Moteur : 4 cyl. turbo essence hybride plug-in, 1.598cc ; 158ch ; 205 Nm
  • Transmission : aux roues avant.
  • Boîte : auto 4 rapports
  • L/l/h (mm) : 4.227/1.797/1.576
  • Poids à vide (kg) : 1.564
  • Volume du coffre (l) : 379
  • Réservoir (l) : 39
  • Autonomie élec. (km) : 50-65
  • Conso mixte: 1,4 l/100 km
  • CO2 : 32 g/km
  • 0 à 100 km/h (sec.) : 10,1
  • Vitesse maxi (km/h) : 173
  • Prix (€) : 34.250