La Volvo P1800 renaît, et pas en électrique !

Auto Les nostalgiques des années 60 vont être ravis. La Volvo P1800 revient sur le devant de la scène grâce à une écurie de course. Et non, il ne s’agit pas de suivre la tendance du moment en transformant cet ancêtre en voiture électrique !

Stéphane Lémeret pour 20minutes

— 

Volvo P1800 Cyan Lancer le diaporama
Volvo P1800 Cyan — DR

Le team Cyan Racing a permis aux Volvo S60 de s’illustrer sur la scène du championnat international des voitures de tourisme, en 2017. Cette fois, l’écurie s’attaque à un mythe de la marque suédoise : « Nous aurions pu construire une Volvo P1800 électrique avec les dernières technologies (Volvo et Polestar misent beaucoup sur l’électrique, NDLR) mais ce n’était pas ce que nous voulions », explique Christian Dahl, CEO de Cyan Racing. Il ajoute : « Nous avons préféré tirer le meilleur des années 60, mais en optimisant la technique pour garder une expérience de conduite pure et raffinée. » C’est ainsi qu’est née une P1800 neuve, qui revendique 450 ch pour à peine 990 kg !

Volvo P1800 Cyan
Volvo P1800 Cyan - DR

Aucune assistance

Pour obtenir un poids inférieur à la tonne, la structure est en acier haute résistance et en fibre de carbone. Bien qu’il s’agisse d’une voiture de route, elle fait le lien avec le monde de la course grâce à des amortisseurs réglables et, comme à l’époque, il n’y a ni contrôle de traction, ni ABS.

Volvo P1800 Cyan
Volvo P1800 Cyan - DR

Sous le capot, un 4 cylindres 2 litres turbo issu de la compétition, capable de délivrer 420 chevaux aux roues arrière uniquement, et dont le régime maximal frôle les 7.700 tr/min ! Enfin, histoire de ne pas « trop » moderniser la P1800, on a opté pour une boîte manuelle à 5 rapports.

Le prix de cette machine plutôt radicale ne sera communiqué qu’aux intéressés.