Une start-up israélienne conçoit une route qui recharge les voitures électriques

TECHNOLOGIE En plaçant des bobines dans un revêtement routier, l’équipe d’ElectReon Wireless est parvenue à alimenter la batterie d’une Renault Zoe en circulation

20 Minutes avec agence

— 

Une Renault Zoe.
Une Renault Zoe. — Mario FOURMY/SIPA

La société israélienne ElectReon Wireless est parvenue à charger une Renault ZOE par induction dynamique, pendant que celle-ci roulait. L’expérience s’est déroulée sur une portion de route modifiée longue de vingt mètres, à Beit Yanai, en Israël, explique Clubicce lundi. Pour parvenir à cet exploit, la start-up a intégré des bobines au revêtement routier.

Compatible avec tous les véhicules

Le transfert d’énergie obtenu lorsque la voiture est passée sur la portion aménagée était de 8,5 kW avec un rendement de plus de 91 %. Mais ce n’est qu’un début. ElectReon Wireless affirme que dans quelques semaines, le transfert d’énergie pourrait atteindre 15 kW.

La technologie employée ici est compatible avec tous les véhicules électriques et peut inclure les camions et bus. Un récepteur de 12 kg a dû être placé dans la ZOE. Prochainement, la start-up prévoit d’équiper une portion de route qui relie l’aéroport de Visby en Suède au centre-ville. Le défi sera tout autre car le trajet est de 1,6 kilomètre.