La nouvelle Alpine en approche finale

ALPINE Présentée au Mans, les croquis déposés par Renault auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle semblent confirmer que le modèle de série restera fidèle à l'héritage de l'A110 originelle...

Yann Laurans

— 

Croquis de la nouvelle Alpine
Croquis de la nouvelle Alpine — DR

Trois ans que Renault nous tient en haleine avec la résurrection d'Alpine. Après une Renault Dezir repeinte en bleu puis une voiture de jeu vidéo, la marque de Dieppe a toutefois fait un pas décisif vers les concessions en dévoilant aux 24 Heure du Mans le concept Célébration, à l'occasion des soixante ans de la création d'Alpine par Jean Rédélé. Superbe réinterprétation de la légendaire A110, cette étude de style n'en est pas moins apparue extrêmement réaliste lors du tour de piste qu'elle a bouclé derrière son ancêtre.

>> Toutes les images de la nouvelle Alpine

Et pour cause: si l'on en croit cette salve de dessins industriels déposés par Renault auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, la prochaine Alpine devrait être extrêmement proche du concept Célébration. Hormis quelques détails d'accastillage (becquet arrière, jantes, coques de rétroviseurs, échappement), on reconnaît en effet trait pour trait la voiture du 13 juin, et on ne s'en plaindra pas.

Rendez-vous en 2016, sans doute au Mondial de l'Auto, pour découvrir l'allure définitive du futur fleuron de l'industrie automobile tricolore. Rappelons que l'on parle d'un moteur central arrière (certainement un 2.0 d'environ 250 ch) et d'une masse contenue à moins de 1.200 kg pour un maximum d'agilité (le maître-mot dans la communication d'Alpine, ce qui n'est pas pour nous déplaire).