Ligue des champions: Le PSG fait dérouiller Glasgow, record de buts en prime (7-1), revivez la boucherie en direct

FOOTBALL Le PSG n'a pas fait de détail pour l'instant en Ligue des champions...

J.L.

— 

Le match PSG-Glasgow Celtics au Parc des Princes, à Paris, le 22 novembre 2017.

Le match PSG-Glasgow Celtics au Parc des Princes, à Paris, le 22 novembre 2017. — FRANCK FIFE / AFP

PSG - CELTIC GLASGOW 7-1

Dembélé 2e

Neymar 8e, 22e, Cavani 28e, 76e, Mbappé 35e, Verratti 75e, Alves 79e

C'est fini au Parc. Plus qu'une démonstration, une humiliation. Paris a fait exploser le Celtic tel un Barça des grandes années. Record de buts en phase de poule battu.24 en cinq matchs de Ligue des champions. Que dire de plus. Allez on vous fera tout plein de papiers réacs du Parc. Il y aura une finale à Munich dans quinze jours, que le PSG ne devra pas perdre par quatre buts d'écart. Ca devrait aller. 

86e: Je suis un peu paumé là j'étais en train de faire le papier Bielsa. Juste eu le temps de voir que Lo Celso avait failli planter le huitième, mais ça commencerait à être too much. 

79eET DANI ALVEEEEEEEEES. Mon dieu ça ne s'arrête jamais. 24e but en 5 matchs de poule. Sacoche du latéral brésilien dans la lucarne. Je crois que ça sept. 

76e: LA PRALOCHE DE CAVANI. Meilleur attaquant du monde quand il n'y a pas de contrôle à faire. Reprise magique sur un centre bien dosé de Kurzawa. 

74e: OUI VERRATTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII. On s'ennuyait un peu et puis Kylian nous a déposé son latéral tel Hamilton sur un départ de GP. Son centre est contré, et Marco enquille derrière. 5-1. 

70e: Ah on me dit que le LOSC annonce le licenciement de Bielsa. A 22h14. Cool. 

68e: Emery commence à ouvrir un peu son banc. Pastore rentre à la place de Draxler, discret ce soir. Mais il s'est trouvé une petite place dans le milieu parisien. 

63e: Egalisation d'Anderlecht. Du coup, le match à Munich comptera pour du beurre. 

61e: Cavani qui entre donc dans une phase gros perso. Sur un ballon gratté par Alvès il oublie complètement de la donner à Mbappé seultou de l'autre côté. C'est rare chez lui, on lui pardonne. 

57e: Ohhhhhhhhhh Edinson le petit gourmand. il nous tente un geste de futsal. Contrôle dos au but, il se lève la balle et tente la reprise en se retournant, sans bouger ou presque. De peu au dessus. 

52e: Rhoooooooo Dembélé mon cochon. L'attaquant du Celtic manque un vrai truc là. Il était bien servi sur un contre mais son pied gauche fout le camp au plus mauvais moment. 

TrashTV

Bon O.K, ce n'est que le Celtic, mais le niveau de jeu du PSG est clairement impressionnant. La plupart des buts qu'ils marquent, même une grosse équipe les auraient encaissé. Cavani est en mode "dieu" depuis le début de saison. Très peu de déchets comparer à avant.

>> Je pense qu'une grosse équipe laisse pas autant d'occasions quand même au PSG. On a vu au Ligue 1 que c'est possible de les embêter en mettant une grosse intensité physique sur le milieu. Mais quand t'as des attaquants de ce niveau...

49e: Ah tiens le Bayern vient d'ouvrir le score à Anderlecht après une première mi-temps abyssale de médiocrité. Ca veut dire qu'il y aura encore un enjeu pour le match à l'Allianz Arena. Le Bayern peut encore finir premier s'il gagne 4-0. Probabilité? 0%

46e: Allez on va reprendre au Parc. J'en profite pour vous partager la belle animation d'Auteuil en début de match

 

Mi-temps au Parc. On a cru que ce serait plus dur que d'habitude. Et puis en fait non. Paris déroule, Glasgow dérouille. 

44e: Popopopo il y a pas un petit pénoche pour Dembélé là? Il me semblait que papy Alvès avait sorti la faucheuse. 

40e: J'en crois pas mes yeux le PSG vient de rater une occasion. Une volée de Mbappé bien sortie sur Gordon après une ouverture en rupture divine de Neymar. 

35e: Mbappé se rabine aussi. J'en enlève les majuscules tiens. Un deuxième ballon dans la surface, et Donatello y va de son petit but. 4-1. A la 35e. C'est presque trop facile, franchement. 

31e: Le duel de papa remporté par Marquinhos sur Dembélé à l'épaule. Aussi humiliant qu'un contre de Rudy Gobert dans la peinture. 

28e: CAVANIIIIIIIIIIIIII. J'ai pas de mots pour les pauvres écossais qui vont encore ramasser une valise. Coup-franc en deux temps, encore Dani Alvès pour le centre en cloche, et Edinson qui met le plat du pied/sécurité. 150e but avec le PSG. Respect. 

25e: C'est dans ces moments-là que tu te dis que 220 millions, c'est pas grand-chose pour se payer un mec aussi décisif. Paris est vraiment faiblard collectivement ce soir mais le gars fait tout tout seul. 

22e: NEYMAAAAAAAAAAR ENCORE. Le même que le premier ou presque. Cette fois, c'est un une-deux playstationesque avec Maco qui met le Brésilien en position pour aller chercher le petit filet. 2-1. 

21eLE FRISSON SUR CETTE FRAPASSE DE NTCHAM. La suffisance des Parisiens sur le repli défensif mériterait d'être salement puni, genre au fouet. 

19e: Tu peux faire mieux que ça mon Kylian. Balle en cloche royalement dosée de Dani Alvès pour Donatello qui tente la reprise directe. Ca part au-dessus. 

16e: Les Ecossais jouent affreusement mal les contres qui s'offrent à eux. Les Parisiens reviennent en marchant, il y a vraiment la place dans le dos des milieux. 

cocoricoo2

Genre de match ou on aurait pu (sans sous-estimer le Celtic), faire tourner l'effectif en faisant jouer Meunier, lo celso Pastore, Di Maria etc...en début de match !! Eviter les blessures car dimanche on joue Monakov qui ne doit pas être bien fatigué de son match d'hier !!

 

>> Bah les mecs ont quatre jours pour se remettre, ça devrait aller pour en mettre quatre à Monaco. 

11e: Le pauvre Lustig obligé de sortir, ça a l'air grave. Le Celtic fait nettement moins le malin depuis que neymar a planté.J'annonce le deuxième avant la 20e. 

8eNEYMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAR. L'égalisation n'a pas traîné, j'ai encore mes pates sur l'estomac. Perforation de Don Rabiot, décalage pour le Brésilien qui finit pas une petite frapounette à ras de terre sublimement placée. 1-1. 

6e: En tout cas c'est plaisant de voir que même avec le Qatar, on n'oublie pas les bonnes habitudes. Le fameux but encaissé par l'ancien de la maison dont le club n'a pas voulu. 

 

4e: Je préfère rester positif, c'est un but qui peut nous donner une soirée sympa avec plus de suspense que d'habitude. 

2e: DEMBELLLLLLLLLLEEEEEEE !!!! Incroyable. Paris concède un corner stupide au bout de 20 secondes, et personne ne monte sur la passe en retrait pour Dembélé. Cavani dévie un peu et Areola est piégé. Et bé....

1eON EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS. Superbe Tifo côté Auteuil, on se croirait revenu en 95. 

20h33: La belle ambi qui s'annonce dites-moi

 

20h29: Côté ecossais, on est ravi de retrouver Dembélé en pointe. Il pourrait jouer dans l'autre camp (qui sait, ça arrivera peut-être un jour). Lisez ce papier maison sur le sujet au passage. 

 

20h26: Les compos sont tombées, mesdames et messieurs. Pas de surprise au PSG, où Unai a sorti son équipe type du moment, avec Draxler au milien. 

 

PSG-Celtic. On se souvient encore de cette ambiance incroyable du match aller, juste avant le coup d'envoi. Ce genre de moments où on est contents d'avoir choisi LE métier qui nous permet d'être là. On se souvient surtout de la démonstration qui a suivi. C'était le premier test parisien de la saison, et le potentiel de la MCN avait ébloui l'Europe. Depuis, le PSG a mis des fessées à tout le monde, Bayern compris, et se dirige peut-être vers la phase de poule la plus prolifique de l'histoire. A condition de faire aussi bien qu'à l'aller contre les Ecossais, naturellement.