Franchement, si jamais le truc prend, on aura presque un peu de peine d’y avoir contribué. Mais c’est beaucoup trop drôle pour qu’on puisse passer à côté. Après « Platoche », « Zizou », « Titi », « La Dèche », « Trezegol », un futur grand du football français a aussi gagné un joli petit surnom : Kylian Mbappé, aka « La grenouille de Bondy ».

>> A lire aussi : EN DIRECT. Mercato: De Preville est arrivé à Bordeaux... Le PSG relance la piste Seri... Suivez le live avec nous

Rien d’officiel encore, sa page Wikipedia n’affiche pas encore ce blaze dans sa biographie. Mais sur Twitter, la sauce monte. « Il pleut, formidable journée pour annoncer la grenouille de Bondy », « on a mis 180 millions sur la grenouille de Bondy », « la grenouille de Bondy fera pas pire que Di Maria » etc.

On y trouve même des montages grandioses.

Deux questions nous viennent subitement en tête : POURQUOI ?????? ET COMMENT ??????

Pour la première, on estime pouvoir trouver la réponse nous-mêmes : Mbappé a un peu une tête de grenouille (enfin vaguement) et il est de Bondy. Voilà. Pour la deuxième, on est remonté à l’origine de ce surnom, un twittos répondant au doux nom de « ValeryFourniret » (pas la vraie, hein, vous vous en doutez bien).

Tout est parti de lui, le 28 juin dernier, à 15h16. L’heure du crime.

Nos experts sont formels, notre suspect est le premier à avoir utilisé l’appellation de « La Grenouille de Bondy ». Lors de notre interrogatoire, voici ce qu’il nous a répondu :

A la base, j’ai tweeté comme ça sans réfléchir en voyant sa tête. C’est dingue, maintenant ça tombe dans des articles. J’espère que ça va tenir, il y a quand même plus affectueux, lol. Moi je l’aime pas trop. C’est pas ma came question de personnalité mais footballistiquement c’est impossible de dire non. Je suis pas fan du côté hype nouvelle fraîcheur de la Ligue 1, les réponses hyper lissées et sa voix désagréable de grenouille justement. »

Bon, l’histoire retiendra que c’est donc quelqu’un qui ne l’aimait pas trop qui a lancé ce surnom. Et qu’à la base, il était plutôt péjoratif, même si nous on le trouve finalement plutôt mignon. Mais l’affaire n’est pas tout à fait terminée. Certains sur les réseaux sociaux se sont offusqués de cette appellation de grenouille, alors qu’ils lui voient nettement plus de ressemblance physique et vocale avec Franklin, la tortue des dessins animés éponymes.

Verdict de l’inventeur du surnom. « C’est mieux ». Mais c’est moins marrant.