Equipe de France: «Alors Kylian, c'est signé?», Mbappé titillé par les supporters à l'entraînement

FOOTBALL On ne parle que de ça en ce début de semaine à Clairefontaine...

N.C. avec AFP

— 

Kylian Mbappé à l'entraînement à Clairefontaine, le 28 août 2017.
Kylian Mbappé à l'entraînement à Clairefontaine, le 28 août 2017. — FRANCK FIFE / AFP

Les Bleus se sont livrés à un entraînement aménagé lundi à Clairefontaine, en vue du match contre les Pays-Bas jeudi en éliminatoires du Mondial 2018, après une longue séance d'autographes dont la vedette a été l'attaquant monégasque Kylian Mbappé, pressenti au PSG. «Alors Kylian, c'est signé?», «Bientôt Parisien ?», «on t'attend au Parc des Princes», les questions des supporters ont fusé sur la pépite monégasque, qui a répondu par un simple sourire poli.

>> A lire aussi: Meunier joue avec les nerfs des fans du PSG sur le dossier Mbappé et ça le fait bien marrer

Après vingt minutes de signature d'autographes au bord du terrain, à Clairefontaine, les Bleus ont été divisés en trois groupes. Certains sont directement allés aux soins, à l'image du latéral droit Djibril Sidibé, gêné aux adducteurs après le match de Monaco contre Marseille (6-1). Lloris, Kurzawa, Koscielny, Rabiot et Pogba ont également été ménagés.

Un groupe de 8 joueurs a eu droit à un entraînement allégé: Jallet, Zouma, Umtiti, Tolisso, Fekir, Kanté, Lemar, Thauvin. De son côté, Mbappé a participé à un entraînement plus classique, d'une grosse heure et sous un grand soleil en fin d'après-midi, avec neuf autres joueurs: les gardiens Areola et Mandanda, les défenseurs Kimpembe et Digne, le milieu de terrain Matuidi et les attaquants Coman, Griezmann, Giroud et Lacazette.

«Ronaldinho !»

Ces dix Bleus ont effectué des oppositions sur petit terrain. Lors d'un face-à-face remporté contre Giroud, Mbappé a eu droit à un compliment de Griezmann aux allures de clin d'oeil. «Ronaldinho !», s'est exclamé «Grizou», faisant référence à une des anciennes stars du PSG. Ces dix joueurs ont ensuite réalisé une séance de centres en retrait à ras-de-terre, peut-être pour se préparer à affronter les grands gabarits néerlandais, avant un match à cinq contre cinq.