Coupe de la Ligue: Revivez la victoire facile du PSG face à Metz en quarts de finale (2-0)

FOOTBALL Paris joue sa place en demi-finale de la Coupe de la Ligue...

J.L.

— 

Cavani a permis au PSG d'égaliser face aux Bulgares, mardi 6 décembre.

Cavani a permis au PSG d'égaliser face aux Bulgares, mardi 6 décembre. — FRANCK FIFE / AFP

PSG - METZ 2-0

Thiago Silva 27e, 72e

Terminé au Parc. Paris a été moins efficace que face à Bastia, mais dans l'esprit, c'était la même chose. Du beau jeu, du mouvement, des buts, que demande le peuple. Allez des bisous tout le monde, bonne soirée

84e: Gros frissounnet après cette roulette de Ben Arfa dans la surface. Mon collègue de l'édition a même poussé un petit cri dans les aïgus. Du Michel Serrault dans la cage aux folles. 

80e: On retrouve des choses assez excitantes chez Di Maria. Pas encore le grand Di Maria mais une esquisse de ce que peut faire l'Argentin dans un bon jour. 

77e: La papinade de Cavani. Bon elle est manquée mais à 2-0 tu la tentes. Yolo. 

73e: THIAGO SILVA ENCORE. LE MEME. De la tête, sur corner. Le mec est meilleur buteur de l'Hexagone depuis un mois. Et il est défenseur central

70e: La tempête se calme un peu sur les buts lorrains. On a passé le pot-au-noir

66eOBERHAUSER BORDAYYYYYYYYYL. Les deux sauvetages monstrueux. D'abors devant Di Maria, puis Cavani. Dommage que ses coéquipiers soient à la rue

64e: Ah ben non en fait

63e: CORNER POUR METZ. CORNER POUR METZ. ATTENTION DANGER

61e: Mon Hatem d'amour remplace Ikoné. Allez une demi-heure pour nous faire vibrer et donner un sens à ma soirée Hatem, déconne-pas

58e: Entrée de Mevlut Erding, lequel a été l'avant-centre star du PSG dans une autre vie pour ceux qui ont la mémoire courte. Ou qui ont 12 ans

54e: UN PIED MESSIN SUR LA LIGNE. Di Maria était pas loin de amrquer son but mais c'était le mur de l'atlantique sur la ligne. Belle inspirationd e Cavani qui a préféré talonner plutôt que de l'envoyer au-dessus. 

51e: CAVANI EN MODE CROQUEUR. Il envoie de délicieux centre de Di Maria au-dessus. Ca ne lui ressemble pas, c'est le seul joueur qui est plus adroit de la tête que des pieds

49e: J'apprends que l'arrière-droit messin a été formé au Barça. Quelque chose a donc merdé à un moment donné

47e: On est repartis Porte de Saint-Cloud. Avec déjà une parade pour Aoberhauser. La frappe d'Ikoné était mollassonne mais fallait avoir la manchette solide. 

Mi-temps au Parc. Paris continue sur sa lancée de 2017. Un seul but mais du jeu et des occasions. Metz m'a l'air trop faiblard pour revenir. 

42e: Verratti ne fait pas le même sport que les autres ce soir. Il est gênant de facilité technique

40eEncore un miracle d'Oberhauser, qui se révèle être un excellent gardien en dépit se on nom de joueur de violon autrichien. Nkunku encore dans le coup. 

38e: Elle est folle cette stat quand même. Gardes-en pour le Barça garçon

 

34e: Ah tiens première Cavanade du jour. Une glissade immonde alors qu'il n'avait plus qu'à ajuster Oberhauser aux six mètres. Quel est le emc irresponsable qui laisse centrer Ikoné comme ça?

30e: Par contre quand t'es une petite équipe et que tu viens au Parc, t'as pas le droit de donner un but en oubliant le marquage sur coup de pied arrêté. Faute professionnelle. 

27e: THIAGO SILVAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! Incroyable le nombre de pions que les Parisiens marquent sur cornet, notamment le Brésilien. C'est déjà lui qui avait ouvert le score contre Bastia de cette façon. 

24e: Bon petit coup franc de Mollet dans les bras d'Alphonse. M'a presque filé une demi-molle. (Le Djamel Comedy Club est dans la place)

22e: Nkunku, c'est vraiment fort. Moi je le mets d'entrée au Camp Nou à la place de Matuidi, je m'en balec. 

18e: L'ARRET DE OBERHAUSER LES AMIS. Cavani l'avait flingué à bout portant. Quelle ouverture de Verratti au départ. Iniesta avec des cheveux

16e: OUI AREOLA. Son premier arrêt depuis trois mois. Beau jaillissement au premier poteau pour enlever le ballon à Diallo. BRAAAAAAAAAAAAAVO. 

N'hésitez pas à laisser des commentaires. Je ne mords pas

12e: Ohhhhhhhh le double café crème, talonnade de Verratti et Coup du  foulard de Di Maria. DO BRAZILLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL. Ah et poteau sur le corner mais j'ai pas compris grand-chose. 

9e: Alors que Adrien Louis XIV Rabiot est asseez discret pour le moment. Probablement en train de préaprer sa prochaine chasse à courre

6e: CAVANIIIIIIIIIIIIIII. Premier frisson dans la surface lorraine. Le petit dragster Ikoné envoie Cavani en profondeur mais l'uruguayen ne peut pas redresser en se retournant. C'était compliqué. 

3e: Il faut le souligner, Emery aime faire jouer les Titis parisiens. La moitié des titulaires ce soir quand même. 

 

1e: ALLEZ ON EST PARTIS

21h04: Grosse foule au Parc. Je crois qu'ils rentrent tous dans mon salon si on se sert un peu (14m2 venez me chercher)

 

21h02: Plus que 5 mn avant le coup d'envoi d'un match qui s'annonce compliqué pour Metz si j'en crois les statistiques

 

20h40: Après Nancy et Monaco, un 3e qualifié pour les demi-finales, il s'agit de Bordeaux qui a battu Guingamp 3-2

 

20h33: Côté messin, j'ai pas l'impression qu'on joue le truc totalement à fond, notamment en alignant une paire Vion-Diallo devant, mais ce sera de toute façon difficile de faire pire que Bastia l'autre soir

 

20h29: On connait déjà la compo parisienne. Petite surprise, avec la titularisation d'Ikoné côté gauche en l'absence de Draxler. Ce qui veut dire deux choses

- Emery veut reposer un peu Lucas

- Emery ne voit VRAIMENT pas Ben Arfa comme un joueur de côté

 

20h24: Salut tout le monde, belle soirée à 20 minutes puisque vous avez droit à double portion de live. D'un côté le hand et le match d'ouverture des Bleus pour leur mondial à la maison(par ici) et de l'autre (ici), le dernier quart de finale de Coupe de la Ligue entre Paris et Metz. Je sais, nous somme des gens généreux.