Le Français Daniel Narcisse au tir contre la Tunisie, le 2 août 2012, à Londres.
Le Français Daniel Narcisse au tir contre la Tunisie, le 2 août 2012, à Londres. - JEFF GROSS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

A.D, B.V. pour le live

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

FRANCE - ESPAGNE: 0-0
  • 60': En demi-finale, vendredi soir, face à la Croatie.
    permalien
  • 60': Oh putain c'est Accambray qui marque le dernier but. Je me flagelle devant tout le monde car je croyais que c'était Karabatic. Je suis une merde. C'était bien Accambray, qui marque son 7e but du match sur... 7 tirs. Hallucinant.
    permalien
  • 60': LA FRANCE RATE SON TIR MAIS KARABATIC EST AU REBOND ET MARQUE A DEUX SECONDES DE LA FIN QUELLE FIN DE MATCH DE MALADE
    permalien
  • 60': ENOOOORMEEEEEEE C'EST LA QUALIF
    permalien
  • 60': ON LA RECUPERE !!!! Reste 25 secondes. BALLE DE MATCH pour la France, temps-mort.
    permalien
  • 59': Une minute à jouer, balle à l'Espagne... Tension.
    permalien
  • 58': OH LE MARCHE SUR LUC ABALO.... BALLE DE MATCH pour l'Espagne à 1'30...
    permalien
  • 58': Egalisation de l'Espagne... 22-22.
    permalien
  • 57': Oh Machedaaaaa il rate la contre-attaque facile!!!!!!!! 4 minutes à jouer, +1, balle à nous.
    permalien
  • 56': Grosse séquence des Français en défense... mais penalty pour l'Espagne. 22-21 pour la France.
    permalien
  • 55': Ah deux minutes pour Fernandez, juste après son but. C'est pas top ça. +2, 6 minutes à jouer, 2 minutes en infériorité.
    permalien
  • 54': Aie deux mauvais choix de suite et l'Espagne revient à -1. Ca va être tendu jusqu'au bout...
    permalien
  • 53': permalien
  • 51': On est sur un 6/0 là quand même...
    permalien
  • 50': 6/6 POUR WILLIAM. SIX SUR SIX. SISSE SUR SISSE. 100%. CENT POUR CENT. 20-17 on s'échappe, l'arrière gauche de Montpellier est en train de faire tourner le match à lui tout seul.
    permalien
  • 49': @rofive: Il a joué en début de match, là c'est Guigou à l'aile. L'expérience.
    permalien
  • 48': ACCAMBRAYYYYYY IL LES REND OUF BORDEL 19-17 C'EST UN FILM DE CUL
    permalien
  • 46': A-C-C-A-M-B-R-A-Y PAPAPA 18-17
    permalien
  • 45': ET LA FAUTE LA SUR NARCISSE? 17-17...
    permalien
  • 42': "Mais que vous voulez qu'ils fistent à 3 contre 1" André?!
    permalien
  • 41': ALLEZ LA ! 17-17 ON A UN MATCH LA
    permalien
  • 40': Accambray! 3/3 le bras de Montpellier. Il nous envoie du rêve là
    permalien
  • 39': Ce serait plus facile si on jouait avec un gardien aussi. 17-15.
    permalien
  • 38': On reste à -3. Cette fois-ci, c'est plutôt la défense qui déconne.
    permalien
  • 37': @damdamdam: Ouais Aguinagalde, Uginagalde... qu'est ce qu'on s'en cale :o)
    permalien
  • 36': OH C'EST PAS VRAI STERBIK MERDE
    permalien
  • 36': On se retrouve de nouveau à -3. Dès qu'on recolle, ils en remettent un petit coup. C'est pas sérieux ça.
    permalien
  • 35': Bon dieu mais cassez lui les jambes à Uginagalde... 14-12.
    permalien
  • 33': Il est là ACCAMBRAY. SOn entrée en jeu, son bras, son but. 13-12 la France est à un but.
    permalien
  • 32': Oh LUCHO ABALO! En infériorité numérique il va au charbon et sort un tir venu de nul part. Deux minutes pour les Espagnols.
    permalien
  • 32': Oh bah ça commence bien cette affaire, deux minutes pour Bertrand Gille qui était sur le parquet depuis 34 secondes.
    permalien
  • 31': ALLEZ LES PETITS C'EST VOTRE TITRE
    permalien
  • 31': Allez ça va repartir. Karabatic à 1/6. Voilà, il est là le problème. Faut que Niko rentre des tirs, où en tout cas arrête de les forcer.
    permalien
  • 30': C'est presque un moindre mal vu comme on s'est fait bouffer depuis le début du match.
    permalien
  • 30': 12-9 à la mi-temps. Bon, bon, bon...
    permalien
  • 29': Bon sortez Karabatic, il fait n'importe quoi.
    permalien
  • 28': André Garcia la plus grosse mauvaise foi du service public. Le traitement sur Karabatic est "indécent". Ouais y a faute quoi.
    permalien
  • 27': Oh le gros arrêt de Titi Omeyer en infériorité... Fiou on allait prendre un gros éclat. Deux minutes pour l'Espagne sur le contre. 5 contre 5.
    permalien
  • 25': On se fait globalement violer par deux joueurs, Sterbik le gardien et Uginagalde le pivot. Formidable. 9-6.
    permalien
  • 23': Sterbik est intestable au but... 8-6 quand même penalty en pleine lucarne de Guigou.
    permalien
  • 21': Sorhaindo costaud... 7-5. On est dans le match.
    permalien
  • 19': OUF! Nikola Karabatic envoie une saucissse sur Sterbik mais ça rentre quand même. 7-4, on revient et on a mis plus de buts dans les deux dernières minues que dans les 16 premières.
    permalien
  • 18': Allez! La Barache qui nous réveille un peu. 7-3.
    permalien
  • 17': Bon, bon, bon. On a retrouvé les Experts Novi Sad.
    permalien
  • 16': HOURRA un but de Cédric Sorhaindo!! 2-6.
    permalien
  • 15': Mais c'est ça Sterbik BIEN SUR putain je vais péter mon clavier.
    permalien
  • 14': 1 BUT EN QUATORZE MINUTES BORDEL CA FAIT 4 BUT DANS LE MATCH CA
    permalien
  • 12': Joli Aginugalde au pivot. 5-1. Bordel. Je vais insulter du monde.
    permalien
  • 10': Sterbik est parti pour faire le match de sa vie. Formidable. 4-1.
    permalien
  • 8': Un but en 9 minutes...
    permalien
  • 6': Allez, enfin un stop de la défense française...
    permalien
  • 5': Allez, Fernande claque le premier but français sur penalty. 3-1.
    permalien
  • 4': Donc le gardien espagnol Sterbik a décidé de tout sortir. 100% d'arrêts pour le moment.
    permalien
  • 3': A 10-0 on s'arrête non? 3-0...
    permalien
  • 2': Contre-attaque, déjà 2-0... zzz....
    permalien
  • 2': 1-0 pour l'Espagne sur un tir contré. La chatte commence.
    permalien
  • 1': Ca commence, le gardien espagnol Sterbik nous claque un premier arrêt sur Jérôme Fernandez.
    permalien
  • 1': ALLEZ c'est parti !
    permalien
  • 15h29: Et pour moi aussi en Serbie j'ai quand même pas vu grand chose là-bas...
    permalien
  • 15h28: ALLEZ les mecs, faites-le pour VASTINE!
    permalien
  • 15h25: Accambray a fait son entrée dans le groupe France, à la place de Guillaume Joli. Son bras devrait être important pour trouver des solutions de loin.
    permalien
  • 15h23: Je souhaite de tout mon coeur qu'on les massacre.
    permalien
  • 15h15: Je dois vous avouer que je suis chaud patate. J'ai rien contre les Espagnols, mais je les deteste. Surtout depuis le coup qu'ils nous ont fait un basket. Alors c'est peut-être pas le même sport, mais je m'en fous.
    permalien
  • 15h10: A titre personnel, j'étais dans la salle en Serbie pour le match, on ne savait pas alors qu'il était le début d'un triste euro. On avait surtout vu un très gros Hombrados, le gardien espagnol, et Ugalde aussi.
    permalien
  • 15h07: Salut à tous. D'ici une vingtaine de minute, l'équipe de France affronte l'Espagne dans la première manche de son duel, en handball. A l'Euro, il y a six mois, les Espagnols avaient battu la France.
    permalien
  • «Nous devons avoir confiance en nous. Si nous faisons preuve de la même cohésion (que celle vue en phase de poule), nous avons toutes nos chances.» Pour le capitaine Jérôme Fernandez, pas question de douter. En affrontant l’Espagne à la sortie du premier tour, les Bleus ont l’occasion de rentrer définitivement dans leur tournoi olympique et de réaliser un plein face à un adversaire impitoyable. Ce quart de finale est une demi-finale, voire une finale avant l’heure à en croire Nikola Karabatic. Un choc de titans qui promet une rencontre haletante. Claude Onesta et ses hommes sont prêts pour le combat. Ils veulent conserver leur titre olympique et prouver qu’ils n’ont rien perdu de leur superbe. Ça commence dès cet après-midi.

    >> Venez suivre le quart de finale France-Espagne avec des «Experts» remontés comme des pendules après un premier tour mitigé…

    permalien