Bye bye légende: Le PSG a prévu de célébrer comme il se doit le départ de Maxwell au Parc des Princes

FOOTBALL La Ligue 1 va perdre un grand monsieur samedi soir contre Caen…

Aymeric Le Gall

— 

Maxwell, l'excellence du professionnalisme incarnée, va quitter le PSG sous les ovations du Parc des Princes.

Maxwell, l'excellence du professionnalisme incarnée, va quitter le PSG sous les ovations du Parc des Princes. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

  • Après cinq saisons et demie sous le maillot du PSG, Maxwell va faire ses adieux aux supporters samedi soir au Parc des Princes.
  • Pour l’occasion, le PSG a prévu des célébrations en l’honneur de son joueur.

Un grand homme s’en va. Lui, c’est Maxwell. Maxwell Scherrer Cabelino Andrade, de son nom complet. Alors que le PSG s’apprête à refermer la page d’une saison 2016-2017 décevante, les supporters parisiens ne pourront pas, comme ils le faisaient depuis quatre ans à chaque clôture de saison, célébrer le titre au Parc des Princes et entendre Lucas prendre le micro pour brailler « champion mon frère ! »

Pourtant, pour l’ultime rencontre de la saison, samedi soir au Parc (20h45) contre Caen, les ultras du PSG et tout le public de la porte d’Auteuil vont tout de même pouvoir célébrer quelque chose, le départ du latéral gauche brésilien. Après 5 saisons et demie passées sous le maillot parisien, le plus professionnel de tous les professionnels va tirer sa révérence dans un stade tout acquis à sa cause.

Car si discret qu’il soit, c’est peu dire que Maxwell est adulé du côté du Parc. Pour marquer le coup, le PSG a prévu de diffuser un long clip retraçant les nombreux exploits du meilleur pote de Zlatan, en plus de lui remettre un trophée honorifique. Après le match, le joueur au nom de pur arabica (quoi de plus normal pour cet adepte des cafés-crème en guise de passe ?) s’offrira certainement un tour d’honneur et une ovation bien méritée.

Sur les réseaux sociaux, les supporters parisiens, voire carrément tous les amoureux du beau football, ont lancé un hashtag #ParisLovesMaxwell, afin de transmettre au joueur un joli paquet d’amour enrobé de bisous. S’il ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait, une chose est sûre, la Ligue 1 va perdre un grand, un très grand monsieur.