Des policiers devant le Parc des Princes, le 15 mars 2009.
Des policiers devant le Parc des Princes, le 15 mars 2009. - REAU ALEXIS/SIPA

Et si certains matchs de l'Euro 2016 se jouaient à huis clos ? L’idée est loin d’être emballante, là, comme ça, bien loin des images de fête populaire que l’on souhaite pour ce genre d’événement. C’est pourtant une option que n’écarte pas l’UEFA, des dires mêmes de Martin Kallen, le directeur du tournoi.

>> A lire aussi: «Les fans zones sont le problème le plus grave pour l'Euro 2016»

« Il est possible que des rencontres soient renvoyées, ou débutent à un horaire plus tardif. Il se pourrait aussi que des matchs soient déplacés à court terme dans un autre stade ou se déroulent sans public », a dit le dirigeant suisse à l’agence AP.

« Si on doit contrôler de manière complète et stricte tous les spectateurs, il ne sera pas possible de les faire entrer tous dans un stade », a ajouté Kallen. Qui précise toutefois que pour l’instant le risque d'en arriver à de telles mesures est faible. « Pour le moment, il n’y a pas de signe montrant une menace spéciale. Mais on veut être préparé à tout ».

Mots-clés :