Serge Aurier, le 13 décembre 2015.
Serge Aurier, le 13 décembre 2015. - Stephane ALLAMAN/SIPA

Les ennuis ne font que commencer pour Serge Aurier. Comme attendu, le PSG a publié un communiqué annonçant la mise à pied de titre conservatoire du latéral, coupable d'avoir &feature=youtu.be" target="_blank">insulté son entraîneur et critiqué plusieurs équipiers lors d'une vidéo diffusée via l'application Periscope dans la nuit de samedi à dimanche. «Serge Aurier ne figurera donc pas dans le groupe qui affrontera Chelsea, ce mardi, dans le cadre de l’UEFA Champions League», indique le club, qui dénonce des propos «inadmissibles».

Nasser: «Je ne laisserai personne mettre en difficulté le club»

«Le Paris Saint-Germain est une institution très forte à laquelle personne ne peut toucher, estime le président parisien Nasser Al-Khelaïfi. Je ne laisserai personne mettre en difficulté le club et nous détourner de nos objectifs, à commencer par notre rendez-vous contre Chelsea, très attendu par notre public. Toutes les énergies du club, celles des joueurs comme celles de l’entraîneur et de son staff, sont désormais concentrées sur cette échéance capitale et prioritaire pour nous et pour tous nos fans.»

«Le Paris Saint-Germain tient à manifester son soutien le plus total à son entraîneur, Laurent Blanc, et aux joueurs qui ont pu, à juste titre, se sentir offensés par des propos contraires à toutes les valeurs du Club.» Filmé par l'un de ses amis, Serge Aurier avait qualifié son entraîneur de «fiotte» et s'en était également pris à Salvatore Sirigu, Zlatan Ibrahimovic ou encore Angel Di Maria.

Mots-clés :