Les médias russes RT et Sputnik interdits de publicité sur Twitter

PROPAGANDE Les deux médias financés par la Russie ne pourront plus s'offrir de tweets sponsorisés...

20 Minutes avec AFP

— 

La page d'accueil de la version française de Russia Today (RT).

La page d'accueil de la version française de Russia Today (RT). — XAVIER VILA/SIPA

Twitter n’acceptera plus de tweets sponsorisés de RT et Sputnik. Le réseau social a annoncé ce jeudi qu’il interdisait toute publicité sur les comptes de ces deux médias russes en raison des interférences dans le déroulement des élections américaines de 2016. Une décision à « effet immédiat », a précisé Twitter.

>> A lire aussi : Etats-Unis: La chaîne Russia Today sommée de déclarer ses activités

« Elle se fonde sur le travail rétrospectif que nous avons fait autour de l’élection américaine de 2016 et la conclusion à laquelle sont arrivés les services de renseignement américains que tant RT que Sputnik ont tenté d’interférer avec l’élection pour le compte du gouvernement russe », affirme Twitter dans un communiqué.

« Nous ne prenons pas cette décision à la légère et l’appliquons dans le cadre de notre engagement à garantir auprès des utilisateurs de Twitter l’intégrité du service », ajoute-t-on de même source. Le réseau social indique que RT a dépensé 1,9 million de dollars en publicités sur son site depuis 2011, dont 274.100 en 2016, année de la dernière présidentielle américaine.

RT contre-attaque

Dans une réaction à cette décision, la rédactrice en chef de RT Margarita Simonian a déclaré à l’agence russe Ria Novosti : « Je dois reconnaître que je ne pensais pas que Twitter était géré par les services secrets américains, il me semblait que dire cela relevait de la théorie du complot mais Twitter vient de le reconnaître lui-même. C’est très dommage. Il est surtout dommage que les médias américains en Russie, maintenant, vont probablement sentir la douceur des mesures de rétorsion russes ».

>> A lire aussi : «Russia Today» estime qu'Emmanuel Macron «menace la liberté d'expression»

RT (ex-Russia Today) a également affirmé que Twitter l’avait incitée à accepter des espaces publicitaires sur son compte en 2016 dans le cadre d’une opération de promotion de la couverture des élections américaines par la chaine de télévision russe. RT indique avoir refusé à l’époque cette proposition en raison de son « prix excessif ».