Près de 3.000 invités venus de 20 pays, un set événement de Bob Sinclar… le Cloud Quartiere XXXII Europa en banlieue de Rome avait ce jeudi 21 septembre de faux air de Steve Jobs Theater. Alors qu’Apple lance aujourd’hui ses iPhone 8 et iPhone 8 Plus, Asus a voulu se rappeler au bon souvenir de la marque à pomme.

But de la soirée : le lancement d’une série de nouveaux smartphones. Baptisés Zenfone 4, ils se déclinent en plusieurs modèles : Zenfone 4 Max, Zenfone 4 Selfie et Zenfone 4 Pro. Ce dernier terminal, le plus avancé technologiquement, se veut la vitrine du savoir faire d’Asus. Disponible le 11 octobre, il sera vendu moins de 900 euros.

>> A lire aussi : L'iPhone X à partir de 1.149 euros, est-ce bien raisonnable?

Comme une gageure pour un smartphone « premium », alors que les tarifs en la matière s’envolent : tandis que l’iPhone X sera lancé à partir de 1.149 euros le 3 novembre, Samsung a placé son Galaxy Note 8 à 1.009 euros.

Un mode Portrait pour les selfies

Comme l’ensemble de la gamme Zenfone 4, le Zenfone 4 Pro envoie du lourd en photo. Pour cela, il intègre trois capteurs Sony dernier cri : deux à l’arrière (12 et 16 mégapixels), et un à l’avant (8 mégapixels).

Le Zenfone 4 Pro veut soigner la photo en basse lumière.
Le Zenfone 4 Pro veut soigner la photo en basse lumière. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Intérêt : le capteur de 12 mégapixels offre une sensibilité de f/1.8 ce qui lui permet de photographier même dans des conditions de lumière difficiles, alors que le capteur de 16 mégapixels (f/1.9) propose un double zoom optique. La compatibilité HDR (High Dynamic Range) promet de son côté des photos plus nuancées et détaillées, notamment dans les zones sombres de l’image. La caméra avant, elle intègre un autofocus à détection de phase (réputé plus rapide).

Comme pour ses rivaux, c’est donc aussi sur la photo en basse lumière qu’Asus veut se distinguer. Mais pas que. Le constructeur taïwanais met aussi la gomme sur le mode Portrait avec effet Bokheh (flou à l’arrière du sujet), rendu possible même pour les selfies… Nos premiers essais avec cette fonction attestent qu’elle est bien aboutie, même si les chairs du sujet photographié s’avèrent un peu artificiellement lissées…

LG qui s’invite à la fête

Mais sous son écran Amoled Full HD de 5,5’’ (13,97 cm), le Zenfone 4 Pro dissimule un petit trésor : le nouveau processeur Qualcomm Snapdragon 835 (6 Go de Ram). Pour la première fois implanté dans un smartphone, il promet des débits de fou : jusqu’à 1 Gbps en 4G et jusqu’à 4,6 Gbps en Wifi. De quoi garantir des transferts quasi instantanés, même si les réseaux ne sont pas encore tout à fait au rendez-vous.

Le Zenfone 4 Pro sera lancé mi-octobre.
Le Zenfone 4 Pro sera lancé mi-octobre. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Il a en tout cas le mérite d’utiliser 25 % d’énergie de moins que ce prédécesseur. Si Asus ne parle pas de l’autonomie de son nouveau joujou lesté d’une batterie de 3600 mAh, le constructeur prend soin de mettre l’accent sur sa charge rapide : 5 minutes de charge pour 2 heures d’autonomie, 32 minutes de charge pour une batterie pleine à 50 %. De jolies performances. Asus a enfin équipé son smartphone de 2 haut-parleurs et d’un système Hi-Res audio pour lire des fichiers musicaux non compressés (24-bits/192 kHz). Reste un petit caillou dans la chaussure d’Asus.

>> A lire aussi : IFA 2017: Les smartphones se projettent en 3D

Si de toute évidence son nouveau smartphone haut de gamme semble pétri de qualités, c’est LG et son futur V30 qui pourrait bien lui faire de l’ombre. Star du salon IFA de Berlin, ce smartphone à écran OLED de 6’’/15,24 cm s’affichera lui aussi avec une mémoire de 64 Go, lui aussi avec le dernier processeur Qualcomm, lui aussi avec des capteurs photo fiables en basse lumière (16, 13 et 8 mégapixels). Et selon les dernières rumeurs, son prix de vente pourrait être exactement le même. Sur le ring, les coups risquent de faire mal.