Avec les smartphones, les vacanciers ont complètement changé leur manière de voyager

VACANCES Crème solaire et smartphone, les indispensables de l'été ?... 

Lucie Bras

— 

Une femme prend un selfie sur la plage en Australie.

Une femme prend un selfie sur la plage en Australie. — Rafael Ben-Ari/ Cha/NEWSCOM/SIPA

Cet été, vous comptez envoyer une carte postale ? Non ? C’est normal. Maintenant qu’on peut envoyer son dernier snap à la terre entière, les photos en carton ont perdu de leur superbe. Avec les smartphones, nos vacances ont bien changé et les professionnels du tourisme ont remarqué ce bouleversement.

Dans votre smartphone, il y a votre billet d’avion ou de train, la réservation du camping, l’adresse, le plan pour y accéder, les restaurants qui sont à proximité, un appareil photo pour les souvenirs etc. Soit à peu près tout ce dont vous avez besoin pour bien commencer vos vacances. En 2016, 53 % des Français ont préparé et/ou réservé leurs vacances via un téléphone ou une tablette. C’est 14 points de plus qu’en 2015.

L’usage du smartphone en voyage a transformé les habitudes des touristes : ils dépensent autant, mais plutôt au dernier moment. « Ça change complètement leur manière de consommer sur place, car ils ont accès à l’information en temps réel. Ça crée énormément de dépenses géolocalisées. Tous les renseignements qu’on avait du mal à trouver avant sont accessibles, jusqu’à la dernière seconde », explique Guy Raffour, président de Raffour Interactif. Piscine, cours de golf ou virée en bateau, l’activité du jour se décide souvent à la dernière minute. « Il y a une grande variété de possibilités sur place et ils vont être extrêmement réactifs en fonction du temps qu’il fait ou de leur dose de fatigue. »

>> A lire aussi : VIDEO. Kamoulox: Quand Paul Pogba balance une journaliste à l’eau après un pierre-feuille-ciseau

Smartphone sur le transat

Mais à force de scroller pour trouver le meilleur prof de planche à voile, l’outil peut devenir un obstacle à la détente. La difficulté à se déconnecter se fait plus que jamais ressentir en vacances. « Quand on regarde son GPS, comment ne pas voir qu’on reçoit un SMS ? Les vacances sont censées être un élément de rupture, de relâchement des contrôles », souligne Bertrand Réau, chercheur au CNRS et maître de conférences en sociologie à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne. « Quand vous êtes sur Facebook, quand vous faites des photos, vous regardez à travers l’écran. Il y a un appareil qui vient médier entre vous et ce que vous vivez. Ça modifie l’expérience. »

Une pratique qui peut aller jusqu’à semer la zizanie en groupe ou en couple : « Quand on est sur son téléphone, on n’est pas avec l’autre », prévient Bertrand Réau. Alors en cas de conflit dû au smartphone, mettez le mode avion et profitez-en pour envoyer, pourquoi pas, des cartes postales.