Les 10 top-tweets de Donald Trump depuis ses 100 jours à la tête des États-Unis

RÉSEAUX SOCIAUX Ce samedi 28 avril, marque les 100 premiers jours de présidence de Donald Trump. L’occasion de dresser un petit bilan de son activité très riche sur Twitter…

M.F

— 

Le compte Twitter de Donald Trump

Le compte Twitter de Donald Trump — Capture Twitter

  • Donald Trump gère désormais les comptes @realdonaltrump et @POTUS
  • En 100 jours, il a tweeté ou retweeté plus de 500 fois avec son compte personnel

Le 20 janvier dernier, Donald Trump devenait officiellement le 45e président des États-Unis. Ultra-actif sur les réseaux sociaux, le milliardaire avait déjà beaucoup fait parler de lui avant son investiture via son compte personnel Twitter @realdonaldtrump. S’il doit désormais également gérer le compte officiel du président des États-Unis, @POTUS, cela ne l’empêche pas d’alimenter son autre compte.

Une enquête Twitter, rapporte en effet que depuis son investiture il y a 100 jours ce samedi 29 avril,Donald Trump a tweeté et retweeté plus de 500 fois avec son compte @realdonaldtrump. Ce qui nous fait donc une moyenne de cinq tweets ou retweets par jour. Le réseau social a listé et classé les posts les plus retweetés du président. Petit aperçu…

>> A lire aussi : Twitter, l'arme de destruction massive du président Trump

1- « La Marche des femmes »

Le 21 janvier, la manifestation « La Marche des femmes » qui proteste pour les droits civiques et contre le nouveau président rassemble deux millions de personnes aux États-Unis.

« Les manifestations pacifiques sont une caractéristique de la démocratie. Même si je ne suis pas d’accord. Je reconnais aux personnes le droit d’exprimer leur point de vue »

2- Le Super Bowl

Dimanche 5 février les Patriots effectuent l’une des remontées les plus spectaculaires de l’histoire du sport américain et remportent le 51e Super Bowl.

« Quel retour incroyable et victoire des Patriots. Tom Brady, Bob Kraft et Coach B sont des gagnants incontestables. Wow !

3- Son revers politique et juridique majeur

Le 9 février, la cour d’appel de San Francisco maintient la suspension du très controversé décret anti-immigration signé le 27 janvier par le président américain

« RENDEZ-VOUS AU TRIBUNAL, LA SÉCURITÉ DE NOTRE NATION EST EN JEU ! »

4- Son célèbre slogan

Le 4 février, sans raison particulière, Donald Trump écrit ce tweet en majuscules, entre deux pamphlets contre le New York Times et le juge de Seattle.

« RENDRE L’AMÉRIQUE GRANDE À NOUVEAU »

5- Les avertissements à l’Iran

Le 4 février, Téhéran annonce avoir lancé des exercices militaires en réaction aux « sanctions humiliantes » américaines.

« L’Iran joue avec le feu. Ils n’apprécient pas combien le président Obama a été » bon « avec eux. Pas moi ! »

6- Son amour pour les médias

« Les médias n’ont pas signalé que la dette nationale dans mon premier mois a diminué de 12 milliards de dollars contre une augmentation de 200 milliards de dollars dans le premier mois d’Obama »

Problème : à cette époque, le gouvernement fédéral fonctionne toujours dans le cadre du budget adopté avant que Trump ne prenne ses fonctions. Donc si la dette globale diminue, son administration n’a pas grand-chose à voir avec cela.

7- Jour d’investiture

Le 20 janvier 2017, Donald Trump prend ses fonctions de président des États-Unis.

« Le 20 janvier 2017, sera rappelé comme le jour où les gens sont devenus les dirigeants de cette nation à nouveau. »

8- Son décret anti-immigration 

Le 27 janvier, le président américain promulgue un décret interdisant l’entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans.

« Tout le monde est en train de se demander si oui ou non c’est une EXCLUSION. Appelez-le comme vous voulez, c’est le fait de garder les mauvaises personnes (avec de mauvaises intentions) hors du pays ! »

9- Menace contre une université

Le 1er février, des manifestants protestent violemment contre la venue à l’université de Berkeley, d’un éditorialiste du site d’extrême droite Breitbart News.

« Si l’université de Californie à Berkeley ne permet pas la liberté d’expression et pratique la violence sur des personnes innocentes qui ont des points de vue différents – PAS DE FONDS FÉDÉRAUX ? »

10- Priorité aux réfugiés chrétiens

Dans son décret anti-immigration, Donald Trump a émis une nuance sur l’accueil des réfugiés. Il stipule qu’à la fin de la période de 120 jours sans immigration, la priorité sera donnée aux réfugiés persécutés en raison de leur religion.

« Les chrétiens du Moyen-Orient sont exécutés en grand nombre. Nous ne pouvons pas laisser cette horreur se perpétuer ! »