VIDEO. Etats-Unis: La conférence à 400.000 dollars de Barack Obama passe mal chez certains démocrates

POLITIQUE Une élue dénonce l’influence de l’argent dans la politique américaine…

20 Minutes avec AFP
— 
Barack Obama devant des étudiants de l'Université de Chicago, le 24 avril 2017.
Barack Obama devant des étudiants de l'Université de Chicago, le 24 avril 2017. — C.ARBOGAST/AP/SIPA

Etre un ancien président des Etats-Unis peut s’avérer très lucratif. Barack Obama a dû s’en apercevoir lorsqu’il a accepté de prononcer un discours pour un événement prévu en septembre prochain. Une grande banque d’investissement de Wall Street, Cantor Fitzgerald, n’a pas hésité à débourser 400.000 dollars pour convaincre l’ancien chef d’Etat de participer.

Mais la nouvelle passe mal pour Elizabeth Warren. La sénatrice démocrate, âgée de 67 ans, s’est dite « troublée » par la décision de Barack Obama. L’influence de l’argent en politique « est comme un serpent ondulant à travers Washington », a-t-elle déclaré sur la radio Sirius XM. Elizabeth Warren est l’une des figures qui pourraient prendre la relève au parti démocrate, peut-être pour la présidentielle de 2020.

« Le président Obama restera fidèle à ses valeurs »

L’entourage de Barack Obama a justifié sa participation par la loi emblématique de son mandat, surnommée « Obamacare », et qui a permis de réduire le nombre d’Américains sans assurance maladie. « Comme nous l’avons annoncé il y a plusieurs mois, le président Obama prononcera des discours de temps en temps », a défendu Eric Schultz, conseiller de l’ancien président. « Certains seront payés, d’autres non, et quels que soient le lieu et l’organisateur, le président Obama restera fidèle à ses valeurs, sa vision et son bilan ».

Le porte-parole a également souligné que sous la présidence Obama, des lois de réforme du secteur financier ont été adoptées, bien que des banquiers de Wall Street aient financé ses campagnes électorales.