Wingman, la nouvelle application qui permet de chercher l’amour... pour ses amis

AMOUR Cette application permet à vos amis de draguer à votre place...

O. G.

— 

Une nouvelle application, Wingman, devrait bientôt permettre aux Français de jouer les entremetteurs pour leurs amis célibataires.

Une nouvelle application, Wingman, devrait bientôt permettre aux Français de jouer les entremetteurs pour leurs amis célibataires. — pixabay

Plus besoin d’un coach amoureux… Sur le marché des rencontres amoureuses, les nouvelles applications se bousculent au portillon. Mais au milieu des Tinder, Grindr, Happn et autres Adopteunmec, un petit nouveau qui devrait arriver prochainement en France pourrait intéresser bien des célibataires fatigués de multiplier les profils et de télécharger les applications sans succès.

Pour les célibataires timides ou paresseux

En effet, Wingman, une application disponible pour le moment au Royaume-Uni, en Australie et aux Etats-Unis, propose aux célibataires désespérés de déléguer leur recherche de l’âme sœur. Plus besoin de passer ses nuits à chater, de faire sa propre publicité et de risquer de se fouler le pouce. Avec cette nouvelle application, repérée par Numerama, ce sont vos amis (encore faut-il choisir le bon Cupidon) qui se donnent cette peine. D’où le nom de l’entreprise, Wingman, qui reprend le concept du pote de drague, qui aide ses amis plus timides. Un mot qui vient en réalité de l’aviation : wingman étant le copilote.

Les rencontres virtuelles ne dépendent plus d’algorithmes, mais des talents de persuasion de vos proches. A vos risques et périls… Car tout le monde n’a pas forcément sous la main une copie de Barney Stinson, hilarant dragueur de la série How I met your mother ou à la hauteur de Will Smith dans le film Hitch Expert en séduction.


Confiance dans votre wingman

Et Mashable de souligner que cette application ne s’adresse pas seulement aux célibataires réservés mais aux hommes et femmes en couple qui veulent mettre leurs talents d’entremetteur au service de leurs amis. Et qui sauront tout des rencontres et désirs de leurs proches. Ou presque. Car il y a tout de même quelques garde-fous.

Comment l’application fonctionne ? Le « wingman » ou la « wingwoman » crée le profil de son pote célibataire, choisit librement le genre et les préférences de ce dernier, pour ensuite balancer un maximum de compliments, petites anecdotes croustillantes, mettre en valeur l’ami en quête d’amour (ou de sexe). C’est là que la relation de confiance doit être au top…

Mais attention, les entremetteurs ne pourront pas faire trop de blagues salaces et dérapages : pour chaque message qu’un wingman envoie à un membre de la communauté, il sera également envoyé au célibataire inscrit. Et dès que le match est possible, et donc qu’une rencontre semble envisageable, le wingman ou la wingwoman s’éclipse. Plus possible de s’immiscer dans la vie de vos potes donc… Et pour multiplier ses chances, les célibataires endurcis pourront proposer à plusieurs amis de jouer les Cupidon.

>> A lire aussi: Tinder pourrait trouver l’amour à notre place grâce à l'intelligence artificielle