Un troll sommeille en chacun de nous

INTERNET Selon une étude scientifique, nous aurions tous une tendance à devenir par moments un troll d’Internet…

Marie de Fournas

— 

Tous des trolls

Tous des trolls — Troll d'internet

Au fond, nous sommes tous des trolls. Nous avons tous déjà été amusés ou au contraire agacés par ces individus qui agissent sur la Toile. Critiques ou moqueurs, les trolls sont là pour provoquer les internautes et se délecter de leurs réactions. Ils ne sont qu’une minorité et pourtant, selon une étude, n’importe qui pourrait en devenir un. Pour autant, notre double maléfique du Web ne se réveillerait qu’à certains moments et dans certaines conditions.

L’enquête « Anyone Can Become a Troll : Causes of Trolling Behavior in Online Discussions » (N’importe qui peut devenir un Troll : les causes du trolling dans les discussions en ligne) a été publiée par des chercheurs des universités de Standford et Cornell aux États-Unis. Pour cela, ils ont mené une expérience sur un groupe d’individus en posant des questions simples à certains et très difficiles à d’autres. Le but : influencer leur humeur.

>>À lire aussi : «Est-ce que fillon est toujours candidat?», le nouveau site canular

Le panel constitué de personnes de bonne humeur et d’autres un peu plus énervés a ensuite été invité à commenter des articles en ligne. Les enquêteurs ont constaté que 35 % des individus à qui on avait posé des questions simples trollaient les articles. Ils étaient 47 % du côté de ceux à qui on avait posé des questions compliquées. Et ces chiffres explosent lorsque le panel se retrouve face à des discussions déjà remplies de trolls. Les moins énervés sont désormais 49 % à troller, les autres 68 % !

Le troll appelle le troll

Les universitaires ont également analysé un gros échantillon de commentaires produit sur plusieurs années, concluant que les internautes qui avaient tendance à publier en début de semaine ou tard dans la nuit avaient plus tendance à voir leurs messages signalés.

La conclusion de l’étude est donc multiple. Le troll appelle le troll, mais pas seulement. Notre humeur et le contexte de la discussion peuvent réveiller notre double maléfique, même si l’on est habituellement une personne bien intentionnée.

Le troll
Le troll - Troll d'internet

 

Mots-clés :