La ministre de l’environnement suédoise trolle Donald Trump et son machisme

SUEDE Isabella Lövin a posté sur Facebook une photo d’elle en train de signer une loi sur l’environnement entourée des autres femmes du gouvernement suédois. Un tacle à peine voilé au président des Etats-Unis…

P.F.

— 

Isabella Lövin signe le projet de loi sur l'environnement suédois entourée de ses collègues féminines.

Isabella Lövin signe le projet de loi sur l'environnement suédois entourée de ses collègues féminines. — Facebook/Isabella Lövin

La photo de Donald Trump signant un décret interdisant le financement d’ONG soutenant l’avortement, devant sept membres de son gouvernement, tous masculins avait fait grand bruit. Visiblement, l’image a donné des idées à la ministre de l’environnement suédoise.

>> A lire aussi : La photo de Trump signant un décret s'attaquant à l'IVG irrite le web

Isabella Lövin a posté sur Twitter et Facebook vendredi une image qui rappelle beaucoup, à quelques exceptions près, celle du président américain et de ses conseillers qui avait fait le tour des réseaux sociaux. Sur la photo, on la voit stylo à la main en train de signer un projet de loi sur l’environnement qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour rendre la Suède propre d’ici 2045, le tout devant une assemblée exclusivement composée de femmes du gouvernement, qui, en Suède est parfaitement paritaire.

De là a y voir un pied de nez à Donald Trump et à son machisme, il n’y a qu’un pas. Interrogée par Buzzfeed News, afin de savoir si cette image avait été inspirée de celle Donald Trump, Isabella Lövin a préféré laisser planer le doute. « Vous pouvez l’interpréter comme vous voulez, a-t-elle indiqué. C’est plus qu’une simple image d’un gouvernement suédois féministe, c’est une loi très importante que nous venons de promulguer », a-t-elle affirmé.

>> A lire aussi : Les internautes rendent hommage aux «victimes» du massacre inventé de Bowling Green

Le message envoyé par les femmes du gouvernement suédois s’adresserait donc tout aussi bien au machisme de Trump qu’à son climato-scepticisme. L’image a en tout cas eu beaucoup de succès sur les réseaux sociaux où elle a été partagée plus de 20.000 fois sur Twitter et 16.000 sur Facebook. De nombreux internautes ont d’ailleurs salué l’initiative et le courage de la ministre suédoise.