Tour de France 2022 : Le sprint pour Fabio Jakobsen, le maillot jaune pour Wout Van Aert… Revivez la deuxième étape en direct … La 2e étape à suivre en live

CYCLISME Au lendemain du chrono inaugural, le peloton du Tour de France part ce samedi pour la 2e étape, toujours au Danemark, entre Roskilde et Nyborg

Nicolas Stival
— 
Fabio Jakobsen s'impose au sprint sur la deuxième étape du Tour de France, ce samedi à Nyborg, au Danemark.
Fabio Jakobsen s'impose au sprint sur la deuxième étape du Tour de France, ce samedi à Nyborg, au Danemark. — Thomas Samson / AFP

L'ESSENTIEL

  • Après la victoire de Yves Lampaert lors du contre-la-montre hier, les coureurs s'élancent aujourd'hui pour la 2e étape, longue de 202 km, entre Roskilde et Nyborg. 
  • Cette étape, plutôt plate sur le papier, pourrait bien toutefois ne pas se résumer à un sprint massif entre les meilleurs spécialistes, Fabio Jakobsen, Caleb Ewan ou Dylan Groenewegen. 
  • Beaucoup de vent est en effet attendu, et les tentatives de bordures devraient être nombreuses. Il faudra éviter de se faire piéger pour espérer remporter l'étape à Nyborg. 
  • La grande curiosité du jour sera la traversée du double pont du Grand Belt, juste avant l'arrivée. Il s'agit du troisième plus long pont suspendu du monde, avec ses 18 km. Les trois premiers montent légèrement pour amener les coureurs à 65 mètres au-dessus du niveau de la mer. «Les images entreront dans l’histoire du Tour, le spectacle sera grandiose», a annoncé le patron du Tour, Christian Prudhomme. 
  • On assistera également aux premières batailles pour le maillot à pois, avec trois côtes de 4e catégories resserrées en quelques kilomètres, dans les collines de Vedding, dans la première moitié du parcours. 



17h26 : Bon allez, on va préparer un petit papier retour sur cette étape. BONNE SOIREE !!!
17h25 : Le classement de l’étape avec.
- SofaScore / 20 Minutes

 

Tadej Pogacar qui arrive avec deux roues crevées à plus de 3'30'' de Jacobsen . Le double vainqueur du Tour a-t-il chuté ? Pas de panique toutefois puisque l’incident s’est produit après la barre fatidique des 3 km avant l’arrivée, donc il aura le même temps que Jacobsen, le vainqueur du jour.
Encore une victoire d'un Quick-Step, après Lampaert hier.

 

VICTOIRE AU SPRINT DE JACOBSEN, WOUT VAN AERT 2e ET MAILLOT JAUNE PAR LE JEU DES BONIFICATIONS !!!
700 m : Le maillot jaune en tête, ça va partir…
1,2 km : Sénéchal est tombé, pas le maillot jaune cette fois.
2,3 km : ENORME CHUTE DANS LE PELOTON !!!
3 km: LE PELOTON EST SORTI DU PONT !
4,6 km : Florian Sénéchal en tête du peloton. Le champion de France a été repêché in extremis par Quick-Step après le forfait pour Covid de Tim Declerck.
5,7 km : Sinon, ça va vous ?
7,4 km : Le peloton roule à 30 km/h. C’est « ridicule », mais allez faire du vélo avec du vent de face, vous.
8,6 km : Et voilà, Uran est rentré.
9 km : Est-ce que ça ne sentirait pas le sprint massif ça ? On devrait également y avoir droit demain, pour la 3e et dernière étape au Danemark.
9,7 km : Vent de face pour l’instant, puis un vent de trois-quarts face dans les 3 derniers km (je paraphrase Jalabert, c’est honteux).
10,9 km : Rigoberto Uran, d'EF Education, remonte tranquillement vers l’arrière du peloton avec deux coéquipiers.
13,8 km : Même en y connaissant rien (comme moi), on l’avait senti venir.

 

14,8 km : Le vent est pour l’instant de trois-quarts face et non pas de travers, d’où l’absence de bordures. Merci M. Jalabert pour les explications.
17 km : Lampaert comme Morkov ont profité de la file des voitures pour réintégrer l’arrière du peloton…
19 km : Yves Lampaert est reparti mais il pourrait perdre sa tunique jaune, d’autant que son équipe Quick-Step va jouer la carte Jacobsen pour la victoire.

 

19,8 km: Le maillot jaune est tombé !!! Quelques autres coureurs comme Morkov et Turgis aussi.
20 km : LE PELOTON EST SUR LE PONT DU GRAND BELT !!! 17 KM DANS LE VENT
22 km : Chute à l’arrière, de Rigoberto Uran et de Kevin Vermaerke, coéquipier américain de Romain Bardet chez DSM, qui semble blessé.
25 km : Allez, on y arrive à ce pont ?
31 km : Bystrom repris à 10 km de l'entrée du pont du Grand Belt !!!

 

35 km : Allez, plus que 15 km avant l’entrée du pont.
41 km : Bystrom toujours en tête pour une vingtaine de secondes. Allez Sven Erik, tu peux lâcher l’affaire, tu l’auras ton prix de combattant du jour.
45 km : Pendant que Franck Ferrand nous refait l’histoire contemporaine du Danemark, on remet une petite vidéo sur le pont du Grand Belt.

 

48 km : Voici le pont qui devrait faire chavirer cette étape.

 

50 km : Mathieu van der Poel musarde en queue de peloton. Allez savoir pourquoi…
58 km : Cort Nielsen est repris mais Bystrom fait de la résistance, alors que le Danois Mads Pedersen roule à la poursuite du peloton après sa crevaison.

 

61 km : Les échappés sont dans la ligne de mire du peloton.
65 km : Laurent « Nostradamus » Jalabert prédit une fin d’étape dangereuse, avec la traversée du détroit du Grand Belt.
Allez, on se refait le sprint intermédiaire derrière les deux Nordiques.

 

72 km : Les deux hommes de tête n’ont plus que 25 secondes d’avance.
75 km : Point maillot vert. Bystrom passe en tête au sprint intermédiaire devant Cort Nielsen qui n’a pas lutté et se contente du maillot à pois. Caleb Ewan règle le sprint du peloton.
78 km : C’est confirmé, il y a du monde.

 

Plus de peur que de mal semble-t-il pour Alejandro Valverde et ses amis, conduits à l’hôpital mais qui ne seraient pas blessés gravement,​, qui cite son équipe Movistar.
85 km : Pas de surprise, l’écart s’amenuise peu à peu entre le duo Cort Nielsen – Bystrom et le reste du monde.

 

Pendant ce temps, le vétéran Alejandro Valverde, absent du Tour, s'est fait renverser par une voiture dans sa région de Murcie alors qu'il roulait avec deux compagnons. Le conducteur a pris la fuite et on n'a pas de nouvelles de la santé des cyclistes pour l'instant.

 

94 km : Jack Bauer est tombé mais le Néo-Zélandais de l’équipe Bike Exchange n’a pas eu besoin de 24 heures chrono pour réintégrer le peloton. Cette vanne est absolument navrante mais elle vous fera patienter en attendant que la course s’enflamme.
97 km : La tradition d’empiler les bottes de paille sur le bord des routes n’est donc pas une spécificité française. Je le note.
100 km : Yves Lampaert explique sur France TV qu’il a mal dormi cette nuit, après avoir décroché le maillot jaune. Je meuble un peu hein, parce que c’est pas fou pour l’instant. Les Danois se régalent sur le bord des routes en revanche.

 

103 km : Rolland et Barthe s’arrêtent pour un petit pissou. Ils se font logiquement rattraper par le peloton. Les deux hommes de tête comptent toujours plus de 3 minutes d’avance.
105 km : ce que l’on attend aujourd’hui, c’est avant tout le pont qui enjambe le Grand Belt, long de près de 17 km et très, très exposé au vent.

 

108 km : Deux Français de B&B Hôtels sont intercalés, 1’ 30” derrière les deux hommes de tête et 1’ 40” devant le peloton. L’inévitable Pierre Rolland et Cyril Barthe étaient dans l’échappée initiale, avant de se faire lâcher par les deux coureurs scandinaves.
112 km : Cort Nielsen est toujours en tête de la course au côté du Norvégien Sven Erik Bystrom. De là à vous dire que ces deux-là vont aller au bout (non).
117 km : Enorme, l’image de Magnus Cort Nielsen qui lève les bras en haut de la côte de Karup Strandbakke, la dernière « difficulté » du jour, comme s’il s’était imposé en haut du plateau de Beille. Faut dire que le Danois court à domicile.

 

14h30 : BONJOUR AMIS FANS DE LA BICYCLETTE ET DU DANEMARK. Vous êtes à la bonne adresse.
Après un qui a permis à Yves Lampaert de prendre le maillot jaune et àde débuter son entreprise de destruction du moral de ses adversaires, le peloton va explorer ce samedi les pittoresques paysages danois, entre fjords et collines, avant «le clou du spectacle» (dixit Chrisitian Prudhomme): la traversée du double pont du Grand Belt, troisième plus long pont suspendu du monde (18 km) qui amènera les coureurs à 65 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les 202 km de cette étape sont truffés de pièges. Le vent et les changements de direction devraient faire leur effet pendant la quasi totalité de l'étape, le long des côtes de l'île de Seeland. Pour l'emporter à Nyborg, il faudra avoir franchi tous les obstacles.

>> On se retrouve ici vers 14h30 pour suivre cette première étape en ligne du Tour 2022...