Tour de France 2019: La montagne par cette chaleur, «ce sera du suicide» pour Peter Sagan

CYCLISME Le maillot vert est inquiet alors que le triptyque alpestre commence jeudi

N.C.

— 

Peter Sagan lors de la 9e étape du Tour de France entre Saint-Etienne et Brioude, le 14 juillet 2019.
Peter Sagan lors de la 9e étape du Tour de France entre Saint-Etienne et Brioude, le 14 juillet 2019. — Zac Williams/SWpix.com/REX/SIPA

Même pour ceux qui supportent bien la chaleur, cette dernière semaine du Tour de France s’annonce très, très compliquée. La fatigue est là, bien sûr, et les trois étapes de montagne dans les Alpes ont de quoi faire peur aux coureurs dont ce n’est pas le terrain de jeu favori. Mais surtout, le coup de grâce vient de la météo. La canicule qui s’abat sur toute la France va rendre la tâche encore plus ardue.

Un peu de fraîcheur tout en haut des montagnes ?

Peter Sagan, interrogé à l’issue de la 16e étape dont il a pris la 4e place, mardi, n’a pas caché son inquiétude. « J’avais l’impression de rouler dans un four, a raconté le maillot vert. J’ai dû boire énormément de bidons. A chaque fois j’en prenais un, puis un autre, puis un autre. Si on doit aller dans les montagnes (sous cette chaleur), ce sera du suicide. »

« Tout ce que vous pouvez faire, c’est faire avec. Je me suis assuré de manger assez, et de boire beaucoup », a dit de son côté Julian Alaphilippe. On espère pour les coureurs qu’au moins ils trouveront un peu de fraîcheur après s’être esquintés à monter en haute altitude.