ALLEZ RORO!
ALLEZ RORO! — jeep.vidon/SIPA

CYCLISME

Tour de France 2018: L'étape la plus plate de l'histoire pour commencer... Ce qui nous attend pour le grand départ

La première grande sieste du Tour de France nous attend dès la première étape...

> L’étape du jour

On ne dispose pas de toutes les données depuis la naissance du Tour de France mais on ne se mouille pas trop en disant que l’édition 2018 de la Grande Boucle commencera par l’étape la plus plate de l’histoire du plat. Pour vous dire à quel point il ne se passera rien avant le sprint final (à moins que le vent et les bordures viennent nous sauver) si ce n’est une bonne grosse sieste et notre live, le peloton n’ira pas plus haut que 31m au-dessus du niveau de la mer, samedi. Tranquillement, donc.

> A quelle heure prendre l’antenne ?

A 50km de l’arrivée pour prendre ses marques avec les coureurs, les bascules, les pauses publicitaires, les spectateurs sur les bords de route et d’éventuelles chutes. Si vous n’avez pas envie de vous mouiller la nuque, allumez votre télé seulement à dix bornes de l’arrivée à Fontenay-le-Comte.

> Le tweet du jour

NE COUREZ PAS A CÔTE DES COUREURS !

> Le conseil lecture du jour

Chaque année, on y croit. Mais cette fois, c’est sûr : Romain Bardet va vraiment remporter le Tour de France. Et on vous explique pourquoi.

> Le résumé anticipé de l’étape

Grand départ à Noirmoutier dans un climat de tension. Les Sky​, en première ligne pour le départ fictif, se font siffler dans tous les sens. Personne ne leur parle dans le peloton. Bonne ambi. Km 0, attaque de Yoann Offredo. Intéressé par la côte de 4e catégorie au km 173 comptant pour le classement de la montagne, Pierre Rolland l’accompagne. C’est parti pour une longue journée. C’est à ce moment précis qu’on s’endormira tous au soleil. A notre réveil, les deux courageux se feront reprendre, et à la fin, c’est Marcel Kittel qui gagne.