Coronavirus : Le médecin de Roland-Garros explique les raisons de l'exclusion de Dzumhur

TENNIS Pour le docteur Montalvan, les organisateurs du tournoi n'ont fait qu'appliquer à la lettre le nouveau réglement sanitaire

A.L.G.

— 

Damir Dzumhur a été exclu des qualifs de Roland-Garros.
Damir Dzumhur a été exclu des qualifs de Roland-Garros. — CHRISTOPHE SIMON / AFP

Mise en cause par l’entraîneur de Damir Dzumhur au sujet du protocole de test Covid-19 après l'exclusion de son joueur des qualifs, l’organisation de Roland-Garros n’a pas tardé à réagir. Chargé du protocole sanitaire du tournoi, le docteur Montalvan a expliqué au journal L'Equipe les raisons de la mise à l’écart du Bosnien, dont le coach avait été testé positif au coronavirus mais qui affirmait pourtant avoir contracté la maladie dès le mois de juillet.

« Quelqu’un qui a développé la maladie a développé une immunité qui très vraisemblablement va lui occasionner le fait d’être plusieurs fois positif au PCR. Parfois oui, parfois non, c’est comme ça, explique-t-il. Notre protocole, décidé en relation avec l’ARS et le ministère, et avec notre comité scientifique, a édicté qu’il n’est pas prouvé que quelqu’un qui a des anticorps ne peut pas transmettre le virus et l’avoir à nouveau. »

« Pour nous, il n’y a que le PCR qui est important. On l’a écrit, les joueurs l’ont lu et signé. Si un entraîneur dort dans la même chambre que son joueur, il sait que s’il est testé positif, le joueur sera cas contact. Et c’est pour ça qu’on a écrit dans le protocole qu’on déconseillait de partager une chambre », a conclu le doc' du tournoi.