Coronavirus à Roland-Garros : Ecartés du tournoi, Dzumhur et son coach vont attaquer les organisateurs au civil

TENNIS Les deux hommes affirment que les organisateurs n’avaient aucune raison valable pour écarter le joueur serbe du tournoi

A.L.G.

— 

Damir Dzumhur ne disputera pas Roland-Garros cette année.
Damir Dzumhur ne disputera pas Roland-Garros cette année. — ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Cette édition de Roland-Garros s’annonce d’ores et déjà grandiose. Alors que le tournoi, décalé du 27 septembre au 11 octobre en raison de la pandémie de Covid-19, n’a pas encore débuté, on tient déjà la première polémique de la quinzaine. En effet, selon une info de nos confrères de L'Equipe, Damir Dzumhur et son coach, Petar Popovic, vont attaquer l’organisation du tournoi au civil.

Les deux compères n’ont pas digéré de voir le joueur bosnien exclu de la compétition après que son entraîneur a été testé positif au coronavirus. Impossible selon eux puisque ce dernier aurait déjà attrapé le virus au début du mois de juillet. Sûrs de leurs faits, Dzumhur et Popovic ont donc demandé à faire un second test, persuadés que le premier ne devait être qu’un simple faux positif. Demande refusée par les organisateurs.

« Nous allons gagner »

Problème, le duo semblait avoir raison. De retour chez lui en Serbie, Petar Popovic a réalisé deux nouveaux tests qui se sont révélés négatifs. « Comme j’ai eu le coronavirus il y a deux mois et demi, il y a des anticorps qui peuvent parfois donner des résultats fautifs. C’est un scandale et une énorme frustration, a indiqué Popovic à L’Equipe. Je suis sûr que nous allons gagner au tribunal, mais ça fait très mal. Ils vont payer cher. Ça me rend fou ! ».