VIDEO. ATP Lyon: Opelka pense avoir match gagné, l'arbitre le déjuge et Moutet le bat au bout du tie-break

TENNIS Le tennis est un sport cruel, la preuve avec le dénouement improbable du match Moutet-Opelka

W.P.

— 

Scandale à Lyon
Scandale à Lyon — Tennis TV

Le tennis est un sport cruel où l’on atteint aisément des sommets de dramaturgie. Dernier exemple en date à l’Open de Lyon, où ce pauvre Opelka s’est fait sortir par Corentin Moutet après avoir cru s’être qualifié, l’espace de dix secondes. En tête dans le tie-break de la troisième manche, l’Américain a cru voir la balle du Français faute avant de se faire déjuger par l’ arbitre.

Et comme le sort n’était pas du côté d’Opelka, le géant de 21 ans a fini par craquer mentalement et donner la victoire sur une double faute à Moutet, à qui il a froidement serré la main avant de snober l’arbitre. Bonne ambiance.