Roland-Garros: «Mais où va-t-on ?», l'ex-président de la FFT allume son successeur au sujet de la tenue de Williams

TENNIS L'ancien boss du tennis français ne comprends pas cette polémique au sujet des tenues à Roland-Garros...

A.L.G.

— 

Jean Gachassin, l'ancien président de la FFT.
Jean Gachassin, l'ancien président de la FFT. — MIGUEL MEDINA / AFP

La sortie médiatique de Bernard Giudicelli, le président de la Fédération française de tennis, au sujet de la tenue de Serena Willimas à Roland-Garros, n’en finit plus de faire réagir. Alors que le boss de la FFT évoquait la mise en place d’une sorte de dress code lors des Internationaux de France, décision confirmée par Guy Forget dans L’Equipe mardi, en réaction à la tenue portée par la joueuse américaine lors du dernier Roland-Garros, l’ancien président de la FFT a souhaité faire part de son incompréhension.

Interrogé par nos confrères du Parisien, Jean Gachassin, n’a pas été tendre avec son successeur : « J’étais estomaqué et absolument pas d’accord. (…) Peut-être trouve-t-il que sa tenue n’est pas belle ou pas respectueuse de Roland Garros. Intéressons-nous plutôt au jeu et à la championne qu’est Serena. Peu importe sa tenue, qu’elle soit jaune, bleue ou verte. Il n’a pas à la juger. C’est malvenu. Il est en poste depuis un an, peut-être veut-il montrer que c’est le grand patron… (…) Serena fait ce qu’elle veut. Bientôt, on n’acceptera plus que certains ou certaines se teignent les cheveux en blond. Ou que les joueurs crient à chaque point ? Où va-t-on ? ».