US Open: Triste première pour Simona Halep, Andy Murray a enfin rejoué en Grand Chelem

TENNIS Cela faisait plus d'un an que l'Ecossais n'avait pas joué à ce niveau...

N.C. avec AFP

— 

La numéro 1 mondiale Simona Halep a perdu au premier tour de l'US Open, le 27 août 2018.
La numéro 1 mondiale Simona Halep a perdu au premier tour de l'US Open, le 27 août 2018. — Marano/REX/Shutterstock/SIPA

Bis repetita pour Simona Halep. Comme il y a un an, la numéro 1 mondiale a été assommée dès le premier tour de l'US Open, lundi. Après Maria Sharapova en 2017, c'est sous les puissants coups de l'Estonienne Kaia Kanepi (44e mondiale) que Halep a plié (6-2, 6-4) en seulement un peu plus d'une heure de jeu. 

«Ça n'a rien à voir avec la pression, a réagi la Roumaine. Ce n'était juste pas mon jour. Je ne sentais pas bien la balle. Je savais ce que je devais faire, mais ça ne marchait pas. C'est une mauvaise journée, ce n'est pas un drame mais c'est difficile.»

Une grande première...

C'est la première fois dans l'histoire de l'US Open que la tête de série N.1 féminine tombe d'entrée. Victorieuse en juin à Roland-Garros de son premier titre du Grand Chelem, Halep restera toutefois au sommet du tennis mondial à l'issue du tournoi.

Serena Williams, en revanche, s'est montrée sereine. En quête d'un 24e titre majeur qui lui permettrait d'égaler le record absolu de Margaret Court, elle n'a mis que 70 minutes à se débarasser de la Polonaise Magda Linette (6-4, 6-0). Un an après avoir donné naissance à sa fille Olympia, l'Américaine de 36 ans, revenue sur le circuit début mars avec des fortunes diverses, fait son retour à New York dans la peau d'une 26e mondiale mais tête de série N.17. «C'est tellement bon d'être de retour ! Je crois que je suis sur le bon chemin», a-t-elle estimé.

Plus d'un an - depuis Wimbledon 2017 - qu'il n'avait plus connu la saveur d'un match en Grand Chelem: Andy Murray a signé un retour gagnant face au modeste Australien James Duckworth (445e), battu en quatre sets (6-7 (5/7), 6-3, 7-5, 6-3) et 3h15 environ.

«Jouer ce genre de tournois m'a manqué», a reconnu l'Ecossais de 31 ans, opéré d'une hanche en début d'année après avoir écourté sa saison 2017, et tombé de la première à la 382e place mondiale. Revenu à la compétition en juin sur gazon, Murray avait renoncé à Wimbledon à la dernière minute.