A 36 piges et des brouettes, Roger Federer devient le plus vieux n°1 mondial

TENNIS On n'arrête plus le Suisse...

G. N. avec AFP

— 

Roger Federer, de retour au sommet de l'ATP, à plus de 35 ans.
Roger Federer, de retour au sommet de l'ATP, à plus de 35 ans. — JOHN THYS / AFP

Roger Federer est devenu à 36 ans et 6 mois le joueur le plus âgé à être sacré n°1 mondial, vendredi à Rotterdam, après avoir battu en quarts de finale le Néerlandais Robin Haase (4-6, 6-1, 6-1).

Plus de cinq ans que le Suisse attendait ça et le voilà redevenu maître du monde. Roger Federer n’a eu qu’à se hisser en demi-finales du tournoi de Rotterdam pour chiper ce record à un autre grand monsieur du tennis mondial, Andre Agassi. L’Américain avait atteint le sommet de l’ATP en 2003, à l’âge de 33 ans.

Des larmes d’émotion

Face à la star locale, le Néerlandais Robin Haase, 42e mondial, Federer a sans doute joué le quart de finale le plus stressant de sa carrière, le visage fermé. Mais, au terme de 3 sets et un peu plus d’une heure de jeu (4-6, 6-1, 6-1), il s’est envolé une nouvelle fois dans la dimension exceptionnelle des records.

Tout comme le 28 janvier à Melbourne, où il a porté à 20 le record de trophées du Grand Chelem​, il s’est laissé aller à beaucoup d’émotions. Après avoir salué son adversaire puis le public, il est allé s’asseoir sur sa chaise et a mis sa tête entre ses mains pour pleurer. Il a essuyé ses larmes pour afficher un sourire ému. « Etre n°1 mondial, c’est l’aboutissement suprême dans notre sport. C’est fou. C’est un rêve devenu réalité », a confié Federer.

>> A lire aussi : Avec cette victoire, Roger Federer va-t-il calquer sa saison sur celle de l’an passé (et snober Roland ?)

 

Mots-clés :