VIDEO. Masters 1000: Ça commence fort à Indian Wells... Tsonga et Murray prennent déjà la porte

TENNIS Tsonga s'est incliné face à Fognini et Murray contre Pospisil...

W.P., avec AFP
— 
Tsonga s'est incliné contre Fognini en trois manches
Tsonga s'est incliné contre Fognini en trois manches — Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Décidément, ce début d’année 2017 est bien étrange sur le circuit ATP. Après l’élimination précoce de Djokovic à Melbourne, le retour inespéré du « classique » Federer-Nadal et Richard Gasquet qui ne gagne pas à Montpellier (cherchez l’intrus), voilà qu’Andy Murray et Jo Wilfried Tsonga prennent d’entrée la porte à Indian Wells. Ce qui est assez embarrassant puisqu’il s’agit là d’un Masters 1000 et donc d’un des tournois les plus importants de l’entre Melbourne et Roland.

Tsonga « pas dans un bon jour »

Le Manceau n’a pas réussi à surmonter un Fognini en belle forme (7-6 (7/4), 3-6, 6-4) et n’est surtout pas parvenu à hisser son service à un niveau décent (54 % de premières balles, trois breaks concédés).

« C’était difficile, j’ai fait avec l’énergie du jour. Je n’étais pas dans un bon jour. Je me sentais lourd sur le terrain », a concédé le 8e joueur mondial. Manque d’énergie qui pourrait s’expliquer par un calendrier chargé ces temps-ci et ponctué par deux victoires à Rotterdam et Marseille.

Pospisil a franchi le Murray

Andy Murray restait aussi sur de bons résultats. Vainqueur à Dubaï, le numéro un mondial abordait le premier Masters 1000 de l’année dans de bonnes conditions, qui plus est face à un qualifié qui ne l’avait jamais battu ni même pris un set. Du moins le croyait-il. Le Canadien Vasek Pospisil a croqué l’Ecossais en deux manches 6-4, 7-6 (7/5) pour s’offrir le succès le plus retentissant de sa carrière.

« Je n’ai pas particulièrement bien servi, j’ai laissé passer ma chance à plusieurs reprises, mais il a aussi très bien joué, en étant très agressif dans le second set », a noté Murray qui, malgré cette déconvenue, ne va pas perdre beaucoup de points au classement ATP, puisqu’il n’avait pas dépassé le 3e tour en 2016.