Open 13: Boum! Deux tournois en deux semaines pour Tsonga... Et si c'était SA saison?

TENNIS Après Rotterdam, Marseille : pas mal le mois de février...

Jean Saint-Marc
— 
Jo-Wilfried Tsonga a remporté à Marseille le 14e titre de sa carrière en simple.
Jo-Wilfried Tsonga a remporté à Marseille le 14e titre de sa carrière en simple. — F. Pennant / AFP

Jo-Wilfried Tsonga préfère assurer le coup. Son fils (ou sa fille) est encore dans le ventre de la maman, mais il lui offre en avance sa victoire à l'Open 13 de Marseille. Le Manceau a facilement balayé en finale Lucas Pouille (6-4, 6-4, 1h09 de match, merci, bonsoir). « Je dédie ce titre au petit parce que je ne suis pas sûr de continuer à en gagner après », s’est marré Tsonga en remerciant le public de l’Open 13, un tournoi qu’il aime bien : c’est sa troisième victoire à Marseille.

Alors comme ça, Jo, t’es pas sûr de continuer à gagner ? Mouais, à d’autres… Il a beau la jouer modeste, Jo-Wilfried Tsonga semble au contraire parti pour faire une très grosse saison. « Je ne l’ai jamais vu jouer aussi bien, apprécie le directeur du tournoi Jean-François Caujolle. Je pense qu’il est très dur à battre en ce moment. »



Imbattable Tsonga ? « Il ne m’a pas laissé d’ouverture, a sobrement commenté le perdant Lucas Pouille. Je m’étais entraîné avec lui à Melbourne, j’avais trouvé qu’il avait un niveau incroyable. Il l’a prouvé aujourd’hui ! » Et il le sait : « j’ai très très bien joué, a souri Tsonga en conf' de presse. Quand je suis à 100 % physiquement, que je n’ai pas de douleur, ça étoffe vraiment mon jeu ! »

Bientôt un grand chelem ? Oui, répond Caujolle, ne vous emballez pas, rétorque Tsonga

Samedi, le perdant de la demi-finale Nick Kyrgios avait lui affirmé que JWT avait tout pour gagner un grand chelem : « c’est sûr, valide Caujolle. C’est déjà passé pas loin… Le gap (fossé) est encore moindre ! »

Tsonga, lui, préfère profiter de son nouveau trophée plutôt que d’évoquer ces lointaines échéances : « on va se réunir avec mon équipe, redéfinir les objectifs et le calendrier. La tournée américaine, ça dépendra aussi de ma chérie. Si j’hésite, je choisirai toujours la famille plutôt que le tennis ! »



« Je ne pensais pas revenir si vite dans le Top 8 »

Avec cette victoire, le meilleur joueur Français du moment va encore grappiller plusieurs places au classement ATP : quatorzième il y a encore dix jours, il sera demain lundi septième meilleur joueur mondial, un classement qu’il n’a plus connu depuis mai 2016. « Revenir dans le Top 8, c’était mon objectif. Je ne pensais pas y être aussi vite, mais il ne faut pas s’emballer, on est au mois de février ». C’est vrai, la saison est longue. Mais sauf blessure, elle pourrait être très belle pour le Papa Tsonga.