Dopage : Les Nations Unies suspendent Maria Sharapova de son rôle d’ambassadrice

TENNIS La star russe, contrôlée positive au meldonium, participait depuis neuf ans au programme des Nations Unies pour le développement…

B.V.

— 

Maria Sharapova, le 7 mars 2016.
Maria Sharapova, le 7 mars 2016. — Damian Dovarganes/AP/SIPA

Les retombées continuent. Après certains de ses sponsors et le monde du sport, ce sont les Nations Unies qui s’en prennent à Maria Sharapova. La tenniswoman russe, contrôlée positif au meldonium à l’Open d’Australie, a été suspendue de son rôle d’ambassadrice qu’elle tenait depuis neuf ans au sein du programme pour le développement des Nations Unies.

« Nous restons très reconnaissants du soutien qu’elle nous a apporté, notamment autour de la reconstruction post Tchernobyl, a expliqué un porte-parole. Cependant, compte tenu des récents événements, nous avons décidé de la suspendre de ses activités le temps que l’enquête se poursuivre. »

>> A lire aussi : Pour Mladenovic, «Sharapova est une tricheuse»

Sharapova perd ainsi l’un de ses soutiens les plus prestigieux et symboliques, ainsi que le tout aussi symbolique salaire d’un dollar qui va avec. Le contrat dont elle « était le plus fière », a-t-elle un jour expliqué.