Top 14 : Attendu en sauveur, Régis Sonnes est le nouveau manager d’Agen

RUGBY L’ancien entraîneur des avants du Stade Toulousain et de l’UBB revient dans son ancien club

C.C. avec AFP

— 

Régis Sonnes a notamment été sacré champion de France avec Toulouse en 2019.
Régis Sonnes a notamment été sacré champion de France avec Toulouse en 2019. — THIERRY BRETON / AFP

La mission paraît impossible. Mais il l’a quand même acceptée. Régis Sonnes a été officiellement nommé manager d’Agen. Il sera assisté par deux anciens joueurs du SUA, Jalil Narjissi en charge des avants et Sylvain Mirande qui s’occupera des lignes arrières. Ce trio, qui s’est engagé jusqu’en 2022, a pris ses fonctions ce lundi.

« Ils ont tous les trois un lien et un attachement particulier avec le club. Ce sont des profils qui correspondent à l’identité de jeu et aux valeurs du SUA », a indiqué le président Jean-François Fonteneau qui avait assuré l’intérim depuis deux semaines après le renvoi du manager Christophe Laussucq et de son adjoint Rémi Vaquin après de mauvais résultats.

Première expérience en tant que numéro 1

Régis Sonnes, 48 ans, ancien 3e ligne d’Agen (1998-2001), avait commencé sa carrière d’entraîneur à Armandie (2005-2006) comme adjoint du duo Christian Lanta – Christophe Deylaud. Par la suite, il avait eu en main la sélection espagnole, puis les avants de Bordeaux-Bègles. Revenu à Toulouse après avoir dirigé une école de rugby en Irlande et entraîné un club amateur près de Cork, il a été champion de France en 2019.

Narjissi, 40 ans, a été talonneur du SUA pendant douze saisons (2004-2016) alors que Mirande, 36 ans, a porté pendant cinq saisons (2003 à 2008) le maillot du club huit fois champion de France. Cette annonce est intervenue quelques minutes après la nouvelle défaite d’Agen à domicile contre Toulon (9-38), sa neuvième en neuf journées de Top 14. Au tiers du championnat, le SUA compte sept points de retard sur Brive, l’actuel barragiste, qui a joué un match de moins.