Australie: Limogé après ses propos homophobes, Israel Folau affirme pouvoir «jouer encore longtemps»

RUGBY Le contrat de l’arrière australien Israel Folau va être résilié par la fédération australienne de rugby après ses propos homophobes

Aymeric Le Gall

— 

Israel Folau plaqué par sa fédération à quatre mois du Mondial.
Israel Folau plaqué par sa fédération à quatre mois du Mondial. — Martin Keep/ProSports/S/SIPA

Malgré la tempête qu'il traverse et contrairement à ce qu'il avait déclaré il y a peu, Israel Folau ne compte pas arrêter le rugby. Et ce même s'il n'a pas fait appel, lundi, de la décision de la Fédération australienne de rugby de le limoger à la suite de ses publications à caractère  homophobe sur les réseaux sociaux. 

L'arrière vedette, 30 ans et 73 sélections avec les Wallabies dont il devait être une pièce maîtresse lors du Mondial au Japon (20 septembre-2 novembre), avait 72 heures pour contester son éviction décidée vendredi.

Le scandale avant l'éviction

« Je pense que je peux encore jouer longtemps, même si la décision de Rugby Australia a un impact considérable sur ma réputation et ma carrière, a expliqué Folau. En fin de compte, je dois faire ce qu'il y a de mieux pour ma famille, mes coéquipiers et les supporters alors j'explore toutes les possibilités qui s'offrent à moi », a-t-il ajouté.

Fervent chrétien évangéliste et détenteur du record d'essais dans le Super Rugby, Folau avait provoqué un tollé à la mi-avril après la publication d'un message sur son compte Instagram: « Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus peut vous sauver ».

Contrat de travail résilié

La Fédération australienne avait, en réaction, décidé de résilier son contrat, ce que le joueur avait contesté. La Commission de discipline de la Fédération a décidé vendredi de limoger Israel Folau, mettant ainsi un terme à la carrière du joueur en Australie et avec les Wallabies.

Les trois juges avaient déjà estimé le 7 mai que l'arrière vedette des Wallabies avait commis « une infraction de haut niveau au code de conduite des joueurs professionnels le 10 avril 2019 sur les médias sociaux » et il leur restait à décider de la sanction.

« La fenêtre de 72 heures au cours de laquelle Israel Folau pouvait faire appel de son infraction de haut niveau au code de conduite et de sa sanction a expiré », a indiqué Rugby Australia dans un communiqué. « Folau n'ayant pas notifié le panel de son intention de faire appel, la procédure est désormais formellement close », a ajouté la Fédération, précisant que, dans ce contexte, « le contrat de travail de Folau va être résilié ».